ADAPTABILTE ...... ou pas.....

Généralités sur la plongée technique
Message
Auteur
Tarti____
NPSFQQA
Messages : 2928
Enregistré le : 14 nov. 2006, 18:38
Recycleur : Sidemount Rules !

ADAPTABILTE ...... ou pas.....

#1 Message par Tarti____ » 12 août 2013, 14:32

Adaptabilité voici le mot à la mode en ce moment dans le milieu de la plongée souterraine...

Il semble à lire certains écrit que ce soit la panacée pour se tirer de tous les mauvais pas, de toutes les nouvelles situations.

Tout est devenu bon pour placer ce mot dans une phrases au nom du bon principe ARA enseigné sous nos latitudes.

Adaptabilité, voici finalement la définition que l’on pourrait tirer de ce que l’on peut lire à droite à gauche ces derniers temps : “solution miracle pour plonger sous terre”.

Là ou je deviens très circonspect c’est que c’est manifestement la seule activité ou sport pour lequel l’adaptabilité semble tout faire.

A-t-on déjà dit à un skieur, “ben y’a rien d’indiqué pour les pistes ici mon pote! ADAPTABILITE!!”.

A-t-on déjà dit à un grimpeur, “ben y’a rien d’indiqué pour les voies ici mon pote! ADAPTABILITE!!”.

A-t-on déjà dit à un kayakiste, “ben y’a rien d’indiqué pour la catégorie ici mon pote! ADAPTABILITE!!”.


Tous les sports, toutes les activités sportives sont basées sur une répétition systématique de gestes, de séquences... définis et quasiment immuables. Et tout à coup, en plongée souterraine Française, on vient nous annoncer que tout cela ne sert à rien et que “un seul mot doit venir à l’esprit : ADAPTABILITE !” .....

Je suis désolé mes bons amis mais il est prouvé qu’en situation d’urgence et de stress, ce qui sauve la vie en premier ce sont les actions reflexes, les schémas, la mémoire musculaire; et effectivement une fois que l’on a épuisé toute la panoplie des actions convenues, là l’adaptabilité va entrer en jeu. Mais ce doit être le dernier recours et non le premier comme l’on tente de nous le faire avaler ces derniers temps; pourquoi cela ? Et bien tout simplement parce que l’adaptabilité va mettre en jeu de nouvelles séquences non vérifiées qui seront autant de sources d’erreur possibles.

Pour quelle raison par exemple un pilote passerait-il des heures sur le simulateur lorsqu’il change d’appareil ? Pourtant il sait piloter .... ADAPTABILITE ??? Resteriez-vous dans l’avion si une fois bien installé, prêt à décoller vous entendiez dire le pilote : “bienvenue dans ce Boeing 777 que je n’ai jamais piloté de ma vie, mais ne vous inquiétez pas j’ai déjà piloté des Airbus A320.... ADAPTABILITE..... allez attachez bien votre ceinture, on y va ....”

Tiens puisqu’on est dans les avions restons y deux secondes et posons nous la questions suivante : “les signaux lumineux au sol, ou des agents de pistes, sont-ils tous les même partout ou alors est-ce ... ADAPTABILITE ???


Il est, a mes yeux, assez étrange qu’il existe une sorte de besoin impérieux de toujours prôner ce miracle que semble être l’adaptabilité, à tel point que dans notre bonne France pas une cavité ne soit équipée de la même manière...

Prenons le Lot par exemple :

- Ressel : Fil 3 mm non métré , shunt connecté.
- Cabouy : Fil 4 mm métré avec un mélange de scotch et de plastique (on y reviendra) , shunts pas connectés.
- St George : Fil métré avec du scotch, recommence à 0 à partir de 500 mètres.
- Landenouse : Fil métré avec des étiquettes plastique (il me semble bien)
- Marchepied : Fil sur 35 mètres, puis cablette métrée avec des étiquettes plastique.

ça fait déjà pas mal quant au besoin d’adaptabilité... Et pour en revenir à Cabouy, là même dans une seule galerie ce n’est pas fait partout de la même manière : étiquettes scotch carrées avec une flèche indiquant la sortie au début, puis étiquettes scotch biseautées plus loin, indiquant même d’ailleurs la sortie la plus éloignée une fois que l’on a passé l’équidistance Cabouy-Pou Meyssen... Grosse étiquettes plastique blanches tous les 50 au début, puis alternance de Blanche et de “scotchées” orange plus loin..... ADAPTABILITE


ça en fait beaucoup déjà ça de l’adaptabilité non ??

De plus, aucune info sur le type d’équipement des galeries n’est disponible nulle part, ce qui fait que c’est une fois dans l’eau que l’on réalise à quoi l’on a à faire; du coup, entre les ciseaux, le coupe fil, le coupe corde, le coupe-boulon ..... va falloir bientôt se trimballer avec la sacoche de Mr Bricolage sous la flotte.... Même noS amis d’outre manche dont on ne cesse de nous répéter qu’ils plongent comme nous autres bon gaulois de la Gaule, équipent toutes leur galeries de la même manière .... avec leur jolie corde de 6mm en polypropylène bleu, mais au moins il y a un peu d’unicité....

Alors certes, on peut trouver parfois quelques infos mais toujours en français et j’ai quand même bien l’impression, concernant le Lot, que les plongeurs étrangers représentent pas loin de la moitié des gens fréquentant ces cavités (en tout cas on voit souvent plus de véhicules étrangers que de Français sur les parkings); alors franchement , encore moins facile pour eux l’adaptabilité.... prenons l’exemple d’un plongeur Finnois qui viendrait plonger à Marchepied; comment peut-il deviner qu’il lui faut venir de chez lui avec un coupe boulon au cas ou il se prenne dans la cablette ? Mieux encore, admettons, qu’il ait un coupe boulon dans son coffre de voiture, mais avec le nouvel équipement, lorsqu’il va descendre son matos au pied de la “vasque”, il va voir du fil qui part... va-t-il prendre son coupe-boulon dans son coffre de voiture ???


C’est bien gentil de crier ADAPTABILITE sur tous les toits, tiens d’ailleurs en parlant de ça, voici une petite phrase que j’ai relevée :” Si les travaux de rééquipement devaient prendre en compte les envies personnelles de chaque intervenant on ne s'en sortirait pas” .... C’est marrant mais tout à coup, je suis très surpris que vous qui mettez l’ADAPTABILITE à toutes les sauces, vous semblez ne pas être si adaptables que cela.

Car en définitive, si l’on regarde bien, il n’y a vraiment que deux approches un peu différentes qui se côtoient sous nos contrées; une approche européenne (France, Angleterre, Italie (de mois en moins car les italiens sont de plus en plus DIR/GUE) ) et une approche “internationale (TDI, IANTD, NSSCDS, DIR, GUE, UTD ...). Donc contrairement à ce que vous souhaitez nous faire avaler, il n’est pas questions d’envies personnelles de CHAQUE INTERVENANT; mais bel et bien de la prise en compte de quelques éléments qui différencient les deux approches.

Et fondamentalement, le seul éléments qui ne sera pas transposable en l’état, ce sont les marques de navigation (cookies ou flèches).


[A partir de là, je n’oppose pas les deux “écoles” en disant que l’une est meilleure que l’autre, que ce soit très clair, je vais juste énoncer quelques faits : ]

- Pose de la ligne : K Wesh, noeuds, pitons, fil electrique, tie off : PAS DE SOUCIS POUR LE PLONGEUR “INTERNATIONAL”

- Métrage : aucun, sctoch, plastique, tous les 5, 10, 15, .... : PAS DE SOUCIS POUR LE PLONGEUR “INTERNATIONAL”

- Shunts et galeries annexes : connectés, pas connectés, T, jumps, .... PAS DE SOUCIS POUR LE PLONGEUR “INTERNATIONAL”

- Type de ligne : certaines lignes peuvent être gênantes ou interdire au plongeur “international de poser correctement, pour sa sécurité, ses marques personnelles.


Alors voyez-vous messieurs les ADAPTABLES, le plongeur “international” d’adapte lui dans 3 cas sur 4 en revanche vous, vous refusez de vous adapter dans 1 cas sur 4...... En définitive, l’ADAPTABILITE ne semble pas être du coté de celui que l’on croit.


Messieurs les donneurs de leçons d’ADAPTABILITE, si réellement vous aviez été si adaptable que cela, les quelques-un que vous êtes, eussiez fait en sorte de vous adapter à une petite spécificité afin de ne pas obliger un très grand nombre à s’adapter vous.



La vraie définition de l’ADAPTABILITE ne serait-elle pas d’avoir oeuvré pour le bien de TOUS en vous ADAPTANT à une toute petite contrainte plutôt que derrière le “ADAPTABILTE”, que vous balancez à tout bout de champ, ne se cache le spectre du “ici c’est la France, si vous n’êtes pas contents .....”

Avatar du membre
infoprev
PVI guru
Messages : 188
Enregistré le : 24 nov. 2011, 17:33
Recycleur : Inspiration Vision
Localisation : Au fond d'un trou... mais lequel^^

Re: ADAPTABILTE ...... ou pas.....

#2 Message par infoprev » 12 août 2013, 16:31

Je comprend ce que tu dis Pierre et pour certaine les partages, maintenant il faut peut être un peu modéré certaines prises de position amha. L'affichage d'une catégorie de cours d'eau, de piste etc. N'a rien à voir avec la pose d'un fil.

Les actions de pose de navigation ne sont pas une action réflexe mais bien une préparation réfléchie et posée. C'est donc en amont d'une situation de stress éventuelle qu'il te faut "t'adapter". Si tu n'as pas réussi à rendre compatible ta progression avec tes réflexes, et que tu penses être en danger, il t'appartient de faire demi tour avant d'aller au carton.

Maintenant, et même si je suis aussi issue d'une formation us, je me dis qu'il est bon d'aussi prendre en compte l'aspect durabilité de l'équipement et sécurisation. Il me semble que l'on a beaucoup plus de risque de se retrouver emmêler dans un fil détendu ou rompu que de se perdre sur une erreur de navigation compte tenue de la topographie de nos siphons...
"Il semble que la perfection soit atteinte non quand il n'y a plus rien à ajouter, mais quand il n'y a plus rien à retrancher" - Antoine de Saint-Exupéry

Avatar du membre
nicolas schreyer
Kirikou
Messages : 4678
Enregistré le : 28 oct. 2006, 20:57
Recycleur : pas les sous
Localisation : assez près du lac pour aller plonger à pied...

Re: ADAPTABILTE ...... ou pas.....

#3 Message par nicolas schreyer » 12 août 2013, 17:06

question d'un gars qui ne fait pas de speleo et qui n'en fera sans doute jamais:
quand on entre dans une cavité, ne serait-on pas sensé être autonome en plaçant son propre moyen de retrouver la sortie tout comme on n compte pas sur les gaz des autres pour faire ses paliers ?
ou alors on y va joyeusement en suivant ds marques laissées par d'autres sans trop savoir où ça peut bien conduire ?
absinthe powered-OLED displayed
Adepte de la "Bernie's no light method"
SM Swiss-team

Tarti____
NPSFQQA
Messages : 2928
Enregistré le : 14 nov. 2006, 18:38
Recycleur : Sidemount Rules !

Re: ADAPTABILTE ...... ou pas.....

#4 Message par Tarti____ » 12 août 2013, 17:25

infoprev a écrit : Les actions de pose de navigation ne sont pas une action réflexe mais bien une préparation réfléchie et posée. C'est donc en amont d'une situation de stress éventuelle qu'il te faut "t'adapter". Si tu n'as pas réussi à rendre compatible ta progression avec tes réflexes, et que tu penses être en danger, il t'appartient de faire demi tour avant d'aller au carton.
Salut,

ce n'est pas l'action de pose qui est réflexe mais la lecture en retour compliqué.

Dans le noir, en situation à problème , lire tactilement une marque personnelle, identifiable, différenciée, qui est identique depuis des lustres quelle que soit la galerie, quelle que soit la méthode de pose du fil, c'est quand même beaucoup plus facile, et sûr que si tu changes de marque à chaque fois que tu changes de galerie (je grossi le trait volontairement).

La mémoire tactile et musculaire est beaucoup plus précise quand elle n'a qu'un seul élément auquel se référer.

Un exemple tout simple, tu te réveilles la nuit pour aller pisser, tu es capable, sans allumer la lumière de ne pas te prendre tous les meubles qui sont dans ta chambre. Quand tu vas à l'hotel.... c'est pas la même chanson.

Mieux même, dans ta propre chambre, quand tu iras pisser, tu te prendras les pieds dans le nouveau tapis que tu as poser la veille avec ta femme avant de te dire : "Ah oui merde le tapis!".... L'adaptabilité, ça va toujours moi vite que le conditionnement. ;)


Concernant la durabilité, on ne va pas refaire le débat, mais je te dirai qu'il y a d'autres endroits ou les régimes de crue sont aussi forts que chez nous ou qui subissent de très forts courants ;)

Vois tu, puisque l'on parle d'adaptabilité je vais te donner quelques idées (attention je n'affirme pas que ce sont les solutions idéales, mais je pense que ce sont de bons compromis)

- Pou Meyssen : je peux comprendre que l'on ressente le besoin d'une "corde" dans la descente, mais à ce moment là, pourquoi ne l'avoir pas fait s'arrêter (comme à Cabouy) à la première grosse amarre et poursuivie par du fil jusqu'au T. Ainsi il y avait un compromis bon pour tous.

- Ressel : il devrait être équipé de Cablette dans le futur, je pense qu'alors il faudra songer à déconnecter les shunts pour en refaire des Jumps. En effet si cela reste connecté, au premier shut (180 m) les jours d'affluence, il va devenir rapidement impossible de poser un cookie sur la cablette (on ne peut pas jouer sur la tension) ;)

- Marchepied : rééquipé en cablette pour tester dans les 500 premiers, pas de soucis, y'a pas de nav ou juste des jumps. Avec une attention très louable de laisser du fil dans l'étroiture en cas d'emmèlement. Jusqu'ici tout va bien. Et puis on lit ADAPTABILITE : il suffit de prendre un coupe boulon plutôt que des ciseaux. OK très bien, pas de soucis prenons un coupe boulon, mais du coup, à quoi ça sert d'avoir laissé du fil dans l'étroiture, si on a tous des coupe boulon, autant pas s'emmerder à laisser 35 mètres de fil dans l'étroiture qui vont morfler pendant les crues et constituer le pint de faiblesse du système... Bref des fois je comprends pas tout. ATTENTION : je ne critique pas le travail effectué dans cette résurgence, je ne l'ai pas encore vu :D .... C'est juste des logiques qui m'échappent ;)


Pour terminer, si théoriquement on a plus de chance par chez nous de croiser des fils pétés ou des amarres qui ont sautées que de la navigation complexe; pourquoi devrait-on sacrifier l'un au profit de l'autre et non trouver des solutions bonne pour les deux (à Ginnie springs ou il y a du bon jus et qui est très plongé, il y arrivent bien, non ?)

Quant à se prendre dans le fil pété ou détendu, ne penses-tu pas qu'il vaudrait bien mieux former les gens à gérer ce genre de situation correctement plutôt que de palier à des défauts de compétence par de l'équipement de galerie ? Si on pousse cette logique jusqu'à l'absurde, on peut installer la lumière dans toutes les galeries au cas ou des mecs y aillent avec de mauvaises lampes ;)

Tarti____
NPSFQQA
Messages : 2928
Enregistré le : 14 nov. 2006, 18:38
Recycleur : Sidemount Rules !

Re: ADAPTABILTE ...... ou pas.....

#5 Message par Tarti____ » 12 août 2013, 17:30

nicolas schreyer a écrit :question d'un gars qui ne fait pas de speleo et qui n'en fera sans doute jamais:
quand on entre dans une cavité, ne serait-on pas sensé être autonome en plaçant son propre moyen de retrouver la sortie tout comme on n compte pas sur les gaz des autres pour faire ses paliers ?
ou alors on y va joyeusement en suivant ds marques laissées par d'autres sans trop savoir où ça peut bien conduire ?

Toutafé Nicolas, mais chez nous coexistent deux approches dont une plus "standardisée" ou les marques personnelles sont assez standardisées mais ensuite personnalisées de manière à être reconnaissables au toucher par leur propriétaires.

Et comme, par chez nous, l'équipement des galeries n'est quant à lui pas "standardisé" parfois le bat blesse un ptit peu... alors il faut en causer pour arriver à trouver des solutions bonnes pour les standardisés et les non standardisés ;)

Avatar du membre
nicolas schreyer
Kirikou
Messages : 4678
Enregistré le : 28 oct. 2006, 20:57
Recycleur : pas les sous
Localisation : assez près du lac pour aller plonger à pied...

Re: ADAPTABILTE ...... ou pas.....

#6 Message par nicolas schreyer » 13 août 2013, 20:12

Tartiflette a écrit :
nicolas schreyer a écrit :question d'un gars qui ne fait pas de speleo et qui n'en fera sans doute jamais:
quand on entre dans une cavité, ne serait-on pas sensé être autonome en plaçant son propre moyen de retrouver la sortie tout comme on n compte pas sur les gaz des autres pour faire ses paliers ?
ou alors on y va joyeusement en suivant ds marques laissées par d'autres sans trop savoir où ça peut bien conduire ?

Toutafé Nicolas, mais chez nous coexistent deux approches dont une plus "standardisée" ou les marques personnelles sont assez standardisées mais ensuite personnalisées de manière à être reconnaissables au toucher par leur propriétaires.

Et comme, par chez nous, l'équipement des galeries n'est quant à lui pas "standardisé" parfois le bat blesse un ptit peu... alors il faut en causer pour arriver à trouver des solutions bonnes pour les standardisés et les non standardisés ;)
une fois de plus je ne connais que ce que je vois en photo;
les marques en question, c'est quoi; des flèches et des cookies ?
comment on fait pour savoir que ce les siennes en visibilité nulle ?
absinthe powered-OLED displayed
Adepte de la "Bernie's no light method"
SM Swiss-team

Avatar du membre
seb83
Wingmaster
Messages : 426
Enregistré le : 06 nov. 2011, 11:33

Re: ADAPTABILTE ...... ou pas.....

#7 Message par seb83 » 14 août 2013, 09:55

nicolas schreyer a écrit : les marques en question, c'est quoi; des flèches et des cookies ?
Oui
nicolas schreyer a écrit : comment on fait pour savoir que ce les siennes en visibilité nulle ?
Il y a deux marquages sur les éléments de nav, un marquage visuel et un marquage tactile, ce dernier peut être caractérisé par un éléments du genre rislan ou des encoches, découpes, rajout de matière.... Quand on connait son cookie, on le reconnait dans toutes les situations.

Avatar du membre
infoprev
PVI guru
Messages : 188
Enregistré le : 24 nov. 2011, 17:33
Recycleur : Inspiration Vision
Localisation : Au fond d'un trou... mais lequel^^

Re: ADAPTABILTE ...... ou pas.....

#8 Message par infoprev » 14 août 2013, 10:06

D'ailleurs Seb dors avec ses cookies pour que eux aussi le reconnaisse :-D
"Il semble que la perfection soit atteinte non quand il n'y a plus rien à ajouter, mais quand il n'y a plus rien à retrancher" - Antoine de Saint-Exupéry

Avatar du membre
Hippocampe
Nawak team
Messages : 799
Enregistré le : 19 janv. 2006, 01:01
Localisation : 3 frontières L.F.B.

Re: ADAPTABILTE ...... ou pas.....

#9 Message par Hippocampe » 14 août 2013, 13:12

Définition adaptabilité: capacité à s'adapter à de nouveaux milieux ou nouvelles situation.

Alors ou est le problème ? c'est me mot capacité qu'il faut retenir.

Dans tous les exemples cités (ski, grimpe, plongée etc...) si tu n'est pas capable à t'adapté, c'est le carton.
Gercor

Avatar du membre
nicolas schreyer
Kirikou
Messages : 4678
Enregistré le : 28 oct. 2006, 20:57
Recycleur : pas les sous
Localisation : assez près du lac pour aller plonger à pied...

Re: ADAPTABILTE ...... ou pas.....

#10 Message par nicolas schreyer » 14 août 2013, 13:26

j'y verrais assez la différence entre la "vraie spéléo" et le "tourisme en grotte"
absinthe powered-OLED displayed
Adepte de la "Bernie's no light method"
SM Swiss-team

Tarti____
NPSFQQA
Messages : 2928
Enregistré le : 14 nov. 2006, 18:38
Recycleur : Sidemount Rules !

Re: ADAPTABILTE ...... ou pas.....

#11 Message par Tarti____ » 14 août 2013, 18:11

nicolas schreyer a écrit :j'y verrais assez la différence entre la "vraie spéléo" et le "tourisme en grotte"
Et bien écoute alors, des mecs comme Kakuk, Bogaerts, Riordan, Phillips, Le Maillot, Reato, des team comme le QDT, le CSS, le DRSS... qui sont les explorateurs de plus de 800 km de galeries et qui utilisent des protocoles et des procédures, ce sont tous des touristes....

Tarti____
NPSFQQA
Messages : 2928
Enregistré le : 14 nov. 2006, 18:38
Recycleur : Sidemount Rules !

Re: ADAPTABILTE ...... ou pas.....

#12 Message par Tarti____ » 14 août 2013, 18:16

Hippocampe a écrit :Définition adaptabilité: capacité à s'adapter à de nouveaux milieux ou nouvelles situation.

Alors ou est le problème ? c'est me mot capacité qu'il faut retenir.

Dans tous les exemples cités (ski, grimpe, plongée etc...) si tu n'est pas capable à t'adapté, c'est le carton.
Et donc ???

Parce que qu'une piste est mal indiquée, mal balisée; un spot de grimpe mal coté.... le mec qui se retrouve dans la merde à cause de ça... c'est bien fait pour sa gueule ??? Bravo belle mentalité.... du gros nawak oui ....

Avatar du membre
chichua
troud'cul en chef
Messages : 843
Enregistré le : 07 sept. 2011, 10:38
Recycleur : Tri...cathlon
Localisation : 22, 2A

Re: ADAPTABILTE ...... ou pas.....

#13 Message par chichua » 14 août 2013, 19:33

Tartiflette a écrit : Je suis désolé mes bons amis mais il est prouvé qu’en situation d’urgence et de stress, ce qui sauve la vie en premier ce sont les actions reflexes, les schémas, la mémoire musculaire; et effectivement une fois que l’on a épuisé toute la panoplie des actions convenues, là l’adaptabilité va entrer en jeu. Mais ce doit être le dernier recours et non le premier comme l’on tente de nous le faire avaler ces derniers temps; pourquoi cela ? Et bien tout simplement parce que l’adaptabilité va mettre en jeu de nouvelles séquences non vérifiées qui seront autant de sources d’erreur possibles.

Pour quelle raison par exemple un pilote passerait-il des heures sur le simulateur lorsqu’il change d’appareil ? Pourtant il sait piloter .... ADAPTABILITE ??? Resteriez-vous dans l’avion si une fois bien installé, prêt à décoller vous entendiez dire le pilote : “bienvenue dans ce Boeing 777 que je n’ai jamais piloté de ma vie, mais ne vous inquiétez pas j’ai déjà piloté des Airbus A320.... ADAPTABILITE..... allez attachez bien votre ceinture, on y va ....”

Tiens puisqu’on est dans les avions restons y deux secondes et posons nous la questions suivante : “les signaux lumineux au sol, ou des agents de pistes, sont-ils tous les même partout ou alors est-ce ... ADAPTABILITE ???
Alors concernant ces points bien précis, je me permets de répondre.

En situation de stress, en effet, je suis tout à fait d'accord, les actions réflexes sauvent, ce que nous apprenons, entre autres, aux séances de simu, mais il s'agit de réflexes liés à une utilisation matérielle: pour comparer, c'est la même chose qu'avec ta config du moment, selon que tu soit en stab, mono, bi, isolé ou relié, SM, CCR,...
Le reste, pour moi, c'est une autre histoire. Le simu on y passe obligatoirement avant le premier vol, par contre, ton premier vol restera ton premier vol, avec plein de passagers derrière... :fous: :peur:

Savoir piloter, on sait tous faire, tu tires ça monte tu pousses ça descend, mais le matériel utilisé diffère, de Boeing à Airbus et au sein même de chaque constructeur. Mais cela reste de l'utilisation matérielle. Par contre, une fois en ligne, là, c'est adaptabilité, et tu peux me croire sur parole, aller dans certains coins d'Afrique, d'Asie ou sur certains terrains russes ou chinois, nécessite une adaptabilité qui pourrait surprendre plus d'un pilote qui n'est pas habitué, et ce, lors de vols tout à fait normaux. Les liaisons radio pourries, les moyens radios mal calibrés, les signalisations d'approche/piste incohérents, absents ou faux(si si!!), les systèmes métriques différents(ben oui, les chinois sont en mètres quand nous sommes en pieds), les procédures radios "exotiques", et les réglementations spécifiques à chaque pays(par exemple, la procédure en cas de panne radio peut différer selon le pays/région survolée... surprenant, non?...). Sommes-nous au courant de tout çà? Pour une partie, oui, pour le reste, ben on découvre à ce moment là!! :peur:
Les aides visuelles, puisque tu en parles, nous en avons aussi différents types, que ce soit les rampes d'approche, les aides à l'atterrissage, ou la signalisation au sol Soit par construction, soit par... hasard! L'Afrique reste parfois pour cela un grand moment d'aventure! Ou de solitude :marteau: Mais c'est en général un problème de moyens, mais pas de volonté!

Toutes ces caractéristiques(la partie connue) propres à certaines zones sont la raison pour laquelle nous disposons de formations spécifiques à certaines de ces régions, terrains, lignes, ainsi que les documents propres à chaque région où nous irons chercher les informations spécifiques. Certains terrains nécessitent d'ailleurs une formation complémentaire sur simu avant de pouvoir pratiquer en réel.

Bref, l'adaptabilité est quotidienne, non pas pour des raisons matérielles, mais parce que nous évoluons dans des zones où les procédures peuvent être totalement différentes de ce qui se pratique en temps normal, ou bien dans des zones où des procédures spécifiques peuvent avoir été mises en place du fait des caractéristiques du terrain(comme Calvi, Quito, ou l'ancien terrain de Hong Kong), ou de la zone(survol plateau himalayen, régions polaires, routes ETOPS...), ou bien, et c'est là où la notion d'adaptabilité est la plus forte, dans des zones où nous savons qu'entre ce qui est écrit et ce qui existe réellement, la différence, faute de moyens suffisants mis en place, peut être grande, très grande, voire abyssale... Et là, on découvre in situ. :peur:

Alors si je devais comparer, moi, entre mon métier et la sout, je dirais qu'il manque une chose à la sout: une documentation "officielle" décrivant chaque galerie, son équipement, ses caractéristiques, les éventuelles capacités/équipements requis a minima pour le plongeur, les dangers connus... et le tout qui soit bien évidemment tenu à jour. Parce que pour le reste, finalement, je ne vois pas grande différence: globalement on voit plus ou moins la même chose à peu près partout, sauf dans certains endroits où là, on peut s'attendre à tout!

Alors en transposant mon métier à la sout, finalement, ce qui m'importe le plus n'est pas de voir de la cablette, c'est de le savoir avant d'y aller, et de me préparer/m'équiper/former en fonction de ce qui existe à cet endroit là. Après, si cela peut être "bien" équipé, c'est mieux, mais c'est comme les approches ILS en Afrique, si ça marche vraiment, c'est mieux aussi...

Et l'adaptabilité, perso, le terme en lui-même, "adaptabilité", je le prends comme çà, car c'est comme cela que je le vis au quotidien. Après si certains l'utilisent de la manière que tu décris "ici on est en France...", là, je ne peux que me ranger de ton côté!
:lune:

Tarti____
NPSFQQA
Messages : 2928
Enregistré le : 14 nov. 2006, 18:38
Recycleur : Sidemount Rules !

Re: ADAPTABILTE ...... ou pas.....

#14 Message par Tarti____ » 14 août 2013, 20:08

Merci Chichua de ton analyse pleine d'informations ;)

Je vais essayer d'être plus précis pour ce qui concerne la sout et en particulier l'utilisation des cookies dans les procédures US et en particulier dans nos cavités.

Donc, dans nos cavités, lorsque l'on rencontre deux intersections (T), c'est bien le bout du monde, dans l'immense majorité des cas donc effectivement il est particulièrement aisé de souvenir du chemin que l'on a pris et en particulier en pleine visibilité, en 0 viz cela devient plus compliqué quand même.

Le cookie va jouer un rôle prépondérant dans nos galeries vraiment lorsque cela merde, c'est notre élément fondamental de sécurité dans ces cas là.

Si je devais comparer avec le pilotage, je dirais qu'en sout dans les procédures US, quand tout va bien on est sur "pilote automatique" et que quand ça merde, le cookie c'est le bouton qui nous permet de reprendre les commandes. ... Comment te sentirais-tu, si sur certains vols on te supprimait cette possibilité de reprendre les commandes en cas de problème et que si tu t'en étonnes on te réponde : "adaptabilité !!!" ??? ;)

Avatar du membre
chichua
troud'cul en chef
Messages : 843
Enregistré le : 07 sept. 2011, 10:38
Recycleur : Tri...cathlon
Localisation : 22, 2A

Re: ADAPTABILTE ...... ou pas.....

#15 Message par chichua » 14 août 2013, 20:13

Réponse demain, suis à l'apéro!
:lune:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré