Fuite booster DTB5C

Généralités sur la plongée technique
Message
Auteur
Avatar du membre
BlupBlup
Sachô Crevè
Messages : 5845
Enregistré le : 09 déc. 2005, 12:15
Recycleur : meg
Localisation : Pays de la bière

Re: Fuite booster DTB5C

#16 Message par BlupBlup » 09 févr. 2018, 13:59

Nikolas a écrit :
08 févr. 2018, 19:54
... Et encore, c'est limite. Lors de ce type de gonflage, je cascade. D'une part cela préserve le booster et d'autre part je consomme beaucoup moins d'air moteur.
+1 monter à 200 avec un rapport > 1:3 fait avoir beaucoup de temps et d'air moteur devant soit.
Ghislain

Dans le fond on est pas si con, plongeons profond!

Avatar du membre
Nikolas
Pied Nickelé
Messages : 7539
Enregistré le : 02 déc. 2005, 17:03
Contact :

Re: Fuite booster DTB5C

#17 Message par Nikolas » 12 févr. 2018, 20:31

JPL38 a écrit :
09 févr. 2018, 09:29
Nikolas a écrit :
08 févr. 2018, 19:54
Si je pars d'une B50 à 30b et que je gonfle avec le booster à 200b, rapport de pression 6.66 => je tue le booster.
Il ne faut pas dépasser 4 pour 1.
Bonjour Niko, tu peux expliquer ?
En fait, je comprends pas pourquoi le fait d'utiliser le booster sur un rapport de pression supérieur à 4/1 l'endommagerai (il est mécaniquement étudié pour ça). La plupart des boosters ont des rapports de pressions bien supérieur (25/1), ce qui sous entendrai qu'on risquerai de les abimer aussi :euh:

Merci
JP
Mes excuses, je voulais bien entendu parler du ratio. Et pas du rapport de pression.
Et donc le rapport, c'est la différence entre la pression d'alimentation et la pression de gonflage. Et il est bien plus élevé que le ratio. De l'ordre de 20 à 25 pour un. C'est à dire que la pression du détendeur ou mano-détendeur qui alimente en air peut être 20 à 25 fois moins élevée que la pression de gonflage : alimentation en air moteur à 10b, ratio de 25 = gonflage à 250b.
Par contre le ratio est très important, et ne doit pas dépasser 3 à 4 pour un. C'est la différence entre la pression dans la B50 et la pression dans le bloc à gonfler. Et il est crucial de ne pas dépasser ce ratio sous peine d'endommager le piston O2.
Mouvement Suisse

Avatar du membre
JPL38
Nawak team
Messages : 720
Enregistré le : 28 déc. 2013, 22:41
Recycleur : FLEX / Evo+ / Joki
Localisation : Nord-Isère
Contact :

Re: Fuite booster DTB5C

#18 Message par JPL38 » 12 févr. 2018, 21:50

Nikolas a écrit :
12 févr. 2018, 20:31
Par contre le ratio est très important, et ne doit pas dépasser 3 à 4 pour un. C'est la différence entre la pression dans la B50 et la pression dans le bloc à gonfler. Et il est crucial de ne pas dépasser ce ratio sous peine d'endommager le piston O2.
Merci pour ta réponse et tes propos qui m'ont interpellé (positivement :biere: ).

Comme je ne comprenais pas le risque d'endommager le piston O2, je me suis renseigné auprès de fabricants pour plus d'infos techniques :marteau:

En fait, tu as parfaitement raison sur ce Ratio et l'endommagement vient principalement du fait que lorsque l'on dépasse ce ratio, l'échauffement du piston (et pièces associés) s'élèvent très rapidement.
Il faudrait pouvoir "mesurer" la température au niveau du piston et prévoir une sécurité, mais apparemment ce serait assez complexe ....
http://plongeetek-lyon.com
Formation Tek -Nitrox/Trimix/Recycleur/Sidemount/Cave OC & Recycleurs

Avatar du membre
BlupBlup
Sachô Crevè
Messages : 5845
Enregistré le : 09 déc. 2005, 12:15
Recycleur : meg
Localisation : Pays de la bière

Re: Fuite booster DTB5C

#19 Message par BlupBlup » 13 févr. 2018, 12:26

JPL38 a écrit :
12 févr. 2018, 21:50
...
Il faudrait pouvoir "mesurer" la température au niveau du piston et prévoir une sécurité, mais apparemment ce serait assez complexe ....
Mesurer c'est pas insurmontable. Suffit d'avoir un thermomètre. :dents: Par contre réguler, quoi et comment ...? Tu peux réduire le nombre de cycle, mais c'est fonction de la MP si tu la baisses, par exemple à 6 bars, avec un rapport de 1:25 tu ne va plus au delà de 150 bars et il va falloir des plombes. Soit augmenter la réfrigération, ... ca risque d'être complexe en effet.
Ghislain

Dans le fond on est pas si con, plongeons profond!

Avatar du membre
JPL38
Nawak team
Messages : 720
Enregistré le : 28 déc. 2013, 22:41
Recycleur : FLEX / Evo+ / Joki
Localisation : Nord-Isère
Contact :

Re: Fuite booster DTB5C

#20 Message par JPL38 » 13 févr. 2018, 12:41

BlupBlup a écrit :
13 févr. 2018, 12:26

Mesurer c'est pas insurmontable. Suffit d'avoir un thermomètre. :dents:
Ben apparemment, mesurer au niveau du piston .... si.
Dans ce que j'ai compris, l'extrapolation par la température de la chambre n'est pas jouable car dépends du système de refroidissement (évacuation de l'air) .. qui n'est pas linéaire, ni constant :marteau:

Après comme tu dis, la régulation c'est une autre pair de manche :fous:

On va rester simple et fonctionnel => Faire ce Nico à dit :copain:
http://plongeetek-lyon.com
Formation Tek -Nitrox/Trimix/Recycleur/Sidemount/Cave OC & Recycleurs

sebleriche
Tekkie
Messages : 3
Enregistré le : 27 mars 2018, 15:10
Recycleur : Inspiration Vision

Re: Fuite booster DTB5C

#21 Message par sebleriche » 27 mars 2018, 15:25

Bonjour,
On a eu le même souci sur notre booster (le même), avec a peu près le même nombre d'heures de fonctionnement également.
A l'ouverture, il y avait pas mal de poussière (usure probable du joint bleu) autour du piston et sous le piston :
1-light.jpg
.
Le nettoyage approfondi et un resserrage léger du piston (ce qui est effectivement une procédure décrite à la fin de la partie "13" du manuel) ont permis de retrouver l'étanchéité.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré