“Qu’est ce que le DIR – Do It Right ?”

Généralités sur la plongée technique
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Rubis
NPSFQQA
Messages : 1168
Enregistré le : 10 déc. 2005, 15:08
Recycleur : CK
Localisation : Lake Worth, gunshine state
Contact :

#106 Message par Rubis » 30 août 2006, 07:47

effectivement aucun intérêt c'était juste le settage de V-Planner. Autant considérer qu'on reste avec le même gaz avant le passage à l'O2

PS: Désolée je n'avais pas lu ce message avant
non au M26 http://www.mesopinions.com/Non-a-l-application-de-la-norme-EN-144-3-M-26-petition-petitions-4058557e f01b72234fd3b1df32e80470.html

françois floch
Tekkie
Messages : 6
Enregistré le : 03 sept. 2006, 12:20
Localisation : iroise

séparation des bis

#107 Message par françois floch » 03 sept. 2006, 21:13

ARNO a écrit :Au risque de me faire frapper, je continue sur le matos...
Apparemment (et statistiquement), il y aurait plus de fuites HP dues aux manos qu'aux barres d'isolation.... d'où l'adoption des bi à barre d'isolation chez les DIR...

OK pour ce principe....

Puisque les DIR plongent entre eux et qu'ils sont autonommes en gaz, quelle est l'utilité du long hose ? Grosse fuite ? risque de fuite du robinet central ? ou qu'on est sûr de donner le bon gaz en cas de perte de connaissance du binome ?

le fait de rajouter une longueur de flexible crée des pertes de charge.... certes négligeables, mais en crée.... adaptez vous la moyenne pression ? (apparemment on perdrait la norme CE.... de tout façon on l'a déjà perdue en mettant un flexible de direct système... :langue: )
une longueur de 2,10m de flexible augmente la proba que celui-ci se sectionne ou se prenne qq part (bien sûr vous me direz que bien positionné il ne gêne pas.....) est-ce DIR ? ;)


Voilà c'était juste une petite question (parmi mes 356658 déjà posées :enc: ... je n'attaque personne, je ne fais pas de critiques négatives, je veux juste comprendre... (je dis celà pour ne pas qu'on me vole ds les plumes...:D )
pour moi 2 blocs séparés auraient été plus sécuritaires...

Merci de vos réponses
@+
ARNO
Je suis nouveau sur le site et plutot impressionné par la somme de vos connaissances et découvre le concept ? DIR/GUE.
Arno dit qu'on adopte des bis à barre d'isolation chez les DIR pour parer a une fuite occasionnée par le mano.
Si on isole une des bouteilles à cause d'une fuite de mano, il faut ensuite fermée la robinetterie considérée pour boucher la fuite et seulement après réouvrir le robinet d'isolation pour pouvoir utiliser les gaz de cette bouteille (sinon on se trouve dans le même cas que les bouteilles séparées). Pourquoi ne pas avoir pris un bi normal sans isolation et fermer la robinetterie considérée quand le tuyeau pète ? Les robinets d'isolation sont-ils si faciles à manoeuvrer rapidement ? :euh:
renouveau sans mes mauvais compagnons

Avatar du membre
Christophe 38
Jeune retraité
Messages : 6490
Enregistré le : 12 déc. 2005, 19:18
Localisation : de retour à Mayotte ? (ter)

#108 Message par Christophe 38 » 03 sept. 2006, 21:20

salut,


Parce que sur un bi à isolateur, le robinet de l'isolateur est fermé moins un demi tour tandis que le robinet de conservation est ouvert entierement moins 1/4 de tour.
C'est donc plus rapide de fermer 1/2 tour que 4 ou 5 tours.
la pétition : [url]http://minilien.fr/a0lllj[/url]
le blog : [url]http://normenitroxm26.over-blog.fr[/url] les autres arguments, en dessous

Avatar du membre
Guilhem
NPSFQQA
Messages : 3581
Enregistré le : 09 déc. 2005, 17:00
Recycleur : pSCR, bientôt iCCR
Localisation : Près d'Antibes

Re: séparation des bis

#110 Message par Guilhem » 04 sept. 2006, 10:20

françois floch a écrit :Pourquoi ne pas avoir pris un bi normal sans isolation et fermer la robinetterie considérée quand le tuyeau pète ? Les robinets d'isolation sont-ils si faciles à manoeuvrer rapidement ? :euh:
Un bi "normal" ( :dents: disons, un bi "ancien") ne permet pas de separer les 2 blocs. C'est comme un gros mono. Si ce n'est pas un mano qui pete, mais le robinet lui meme (par ex, casse en cognant au plafond) ou son joint (joint de col de la bouteille), ou bien le burst-disc sur les blocs DOT, ton bi "normal" se vide inexorablement sans solution de secours.
Et pour completer la reponse de Christophe, oui le robinet d'isolation se manoeuvre tres facilement, tu as l'arriere de ton occiput en permanence dessus, il n'est donc pas loin ;) .

françois floch
Tekkie
Messages : 6
Enregistré le : 03 sept. 2006, 12:20
Localisation : iroise

#111 Message par françois floch » 05 sept. 2006, 10:09

Christophe 38 a écrit :salut,


Parce que sur un bi à isolateur, le robinet de l'isolateur est fermé moins un demi tour tandis que le robinet de conservation est ouvert entierement moins 1/4 de tour.
C'est donc plus rapide de fermer 1/2 tour que 4 ou 5 tours.
:biere:
merci, ta réponse me plait bien.
renouveau sans mes mauvais compagnons

françois floch
Tekkie
Messages : 6
Enregistré le : 03 sept. 2006, 12:20
Localisation : iroise

Re: séparation des bis

#112 Message par françois floch » 05 sept. 2006, 10:13

Guilhem a écrit :
françois floch a écrit :Pourquoi ne pas avoir pris un bi normal sans isolation et fermer la robinetterie considérée quand le tuyeau pète ? Les robinets d'isolation sont-ils si faciles à manoeuvrer rapidement ? :euh:
Un bi "normal" ( :dents: disons, un bi "ancien") ne permet pas de separer les 2 blocs. C'est comme un gros mono. Si ce n'est pas un mano qui pete, mais le robinet lui meme (par ex, casse en cognant au plafond) ou son joint (joint de col de la bouteille), ou bien le burst-disc sur les blocs DOT, ton bi "normal" se vide inexorablement sans solution de secours.
Et pour completer la reponse de Christophe, oui le robinet d'isolation se manoeuvre tres facilement, tu as l'arriere de ton occiput en permanence dessus, il n'est donc pas loin ;) .
:biere:
en effet, on doit atteindre plus facilement le robinet de séparation, :aime:
renouveau sans mes mauvais compagnons

françois floch
Tekkie
Messages : 6
Enregistré le : 03 sept. 2006, 12:20
Localisation : iroise

Re: séparation des bis

#113 Message par françois floch » 05 sept. 2006, 10:23

Guilhem a écrit :
françois floch a écrit :Pourquoi ne pas avoir pris un bi normal sans isolation et fermer la robinetterie considérée quand le tuyeau pète ? Les robinets d'isolation sont-ils si faciles à manoeuvrer rapidement ? :euh:
Un bi "normal" ( :dents: disons, un bi "ancien") ne permet pas de separer les 2 blocs. C'est comme un gros mono. Si ce n'est pas un mano qui pete, mais le robinet lui meme (par ex, casse en cognant au plafond) ou son joint (joint de col de la bouteille), ou bien le burst-disc sur les blocs DOT, ton bi "normal" se vide inexorablement sans solution de secours.
Et pour completer la reponse de Christophe, oui le robinet d'isolation se manoeuvre tres facilement, tu as l'arriere de ton occiput en permanence dessus, il n'est donc pas loin ;) .
:euh:
Est-ce que tu as vu des robinetteries cassées par un choc? souvent on voit des tiges de commande tordues, des volants cassés. Je ne me souviens pas non plus avoir entendu parler de problèmes de R19 à part au remontage d'un joint neuf après visite. Le R9 c'est assez courant sur étrier. :enc:
renouveau sans mes mauvais compagnons

Tonio
NPSFQQA
Messages : 5833
Enregistré le : 09 déc. 2005, 16:23

Re: séparation des bis

#114 Message par Tonio » 05 sept. 2006, 10:31

françois floch a écrit : :euh:
Est-ce que tu as vu des robinetteries cassées par un choc? souvent on voit des tiges de commande tordues, des volants cassés. Je ne me souviens pas non plus avoir entendu parler de problèmes de R19 à part au remontage d'un joint neuf après visite. Le R9 c'est assez courant sur étrier. :enc:
Perso jamais, mais la philosophie DIR a été étudié pour la plongée en grotte en Floride (si je me trompe pas frapper) ou cela a du ou pu arriver. Il me semble aussi que niveau perte de gaz (givrage, flexi qui perte, etc...) fermé le pont puis le bloc est une démarche plus pertinente, car plus économe en gaz.
http://www.e-luma.com/

Avatar du membre
Francois Muller
Kirikou
Messages : 1751
Enregistré le : 09 déc. 2005, 13:48
Recycleur : rEvo II
Localisation : Tullins (F-38)
Contact :

Re: séparation des bis

#115 Message par Francois Muller » 05 sept. 2006, 10:40

françois floch a écrit : Le R9 c'est assez courant sur étrier.
Ici, il y a en grande majorité des plongeurs "normaux" : c'est à dire que l'étrier est considéré comme une casse-noisette trés efficace, mais comme absolument saugrenu en tant que systéme de fixation pour un détendeur :marteau:
François

A la recherche de la palme perdue ....

http://www.thebestmix.net

Avatar du membre
Guilhem
NPSFQQA
Messages : 3581
Enregistré le : 09 déc. 2005, 17:00
Recycleur : pSCR, bientôt iCCR
Localisation : Près d'Antibes

Re: séparation des bis

#116 Message par Guilhem » 05 sept. 2006, 12:39

françois floch a écrit : Est-ce que tu as vu des robinetteries cassées par un choc?
Je n'ai pas encore eue cette chance :D. Mais je ne m'aventure pas sous plafond.

françois floch
Tekkie
Messages : 6
Enregistré le : 03 sept. 2006, 12:20
Localisation : iroise

Re: séparation des bis

#117 Message par françois floch » 06 sept. 2006, 23:25

Francois Muller a écrit :
françois floch a écrit : Le R9 c'est assez courant sur étrier.
Ici, il y a en grande majorité des plongeurs "normaux" : c'est à dire que l'étrier est considéré comme une casse-noisette trés efficace, mais comme absolument saugrenu en tant que systéme de fixation pour un détendeur :marteau:
:jap: Je me range à ton avis, je vais revoir mes fixations de détendeurs qui sont encore à étriers, on n'est jamais trop tard ........
renouveau sans mes mauvais compagnons

françois floch
Tekkie
Messages : 6
Enregistré le : 03 sept. 2006, 12:20
Localisation : iroise

Re: séparation des bis

#118 Message par françois floch » 06 sept. 2006, 23:32

Tonio a écrit :
françois floch a écrit : :euh:
Est-ce que tu as vu des robinetteries cassées par un choc? souvent on voit des tiges de commande tordues, des volants cassés. Je ne me souviens pas non plus avoir entendu parler de problèmes de R19 à part au remontage d'un joint neuf après visite. Le R9 c'est assez courant sur étrier. :enc:
Perso jamais, mais la philosophie DIR a été étudié pour la plongée en grotte en Floride (si je me trompe pas frapper) ou cela a du ou pu arriver. Il me semble aussi que niveau perte de gaz (givrage, flexi qui perte, etc...) fermé le pont puis le bloc est une démarche plus pertinente, car plus économe en gaz.
:biere: d'accord fermer le pont puis le bloc est une bonne démarche
renouveau sans mes mauvais compagnons

Avatar du membre
servan
Biquette coriace
Messages : 3014
Enregistré le : 14 févr. 2006, 18:17
Recycleur : FrankenRay
Localisation : Rennes/St-Malo
Contact :

Re: séparation des bis

#119 Message par servan » 07 sept. 2006, 09:16

Francois Muller a écrit :c'est à dire que l'étrier est considéré comme une casse-noisette trés efficace
Merci François!! Dans ma démarche écolo, je ne savais pas comment recycler ces etriers que je considérais comme un déchet...
Maintenant grâce à toi ils redeviennent un bien de consommation :aime: :love:

Avatar du membre
Rubis
NPSFQQA
Messages : 1168
Enregistré le : 10 déc. 2005, 15:08
Recycleur : CK
Localisation : Lake Worth, gunshine state
Contact :

Re: séparation des bis

#120 Message par Rubis » 16 sept. 2006, 17:39

françois floch a écrit :
Est-ce que tu as vu des robinetteries cassées par un choc?
Pour le moment je n'ai pas eu cette "chance" :langue:, par contre lors de notre dernière plongée dans le Ressel j'ai perdu la poignée du robinet d'un des relais vides que je tractais derriere moi :oops:
Faut dire que j'avais un petit bouquet de 3 ... :dents:
non au M26 http://www.mesopinions.com/Non-a-l-application-de-la-norme-EN-144-3-M-26-petition-petitions-4058557e f01b72234fd3b1df32e80470.html

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré