Fabriquer ses plombs

Généralités sur la plongée technique
Message
Auteur
Avatar du membre
Hippocampe
Nawak team
Messages : 799
Enregistré le : 19 janv. 2006, 01:01
Localisation : 3 frontières L.F.B.

Re: Fabriquer ses plombs

#46 Message par Hippocampe » 25 mai 2012, 13:20

Tous mes moules je les ais réaliser en acier, sauf pour les pb de plaque.
La plaque alu ne se déforme pas pour couler 2-3 pb, le moule est en ferraille de récupération, 2 bouts de fer plat + 2 autres façonnés au profil de la plaque, 4 points de soudure et roule ma poule.
Fixer le moule sur la plaque avec des serre-joints.
La longeur du pb, 1cm en moins que l’entre deux trous de la plaque.
Si dans les autres cas je préchauffe le moule, ici je ne préchauffe pas la plaque alu. Je place le tout sur une balance avant de couler. Ce moule me permet un pb de 2,5 kg max.

Image

Image


Ma dernière réalisation, à la demande d’un copain, couler du pb dans un tuyau en pb (le tuyau de plomb doit être neuf). Opération délicate, le plomb fondu ne doit pas être trop chaud et coulé doucement pour ne pas faire fondre le tuyau.
Tuyau de diam 45mm, longeur 40cm, = 7,1 kg.
Le but de ce Pb, c’est pour fixer au dessus d’un recycleur.

Dès que j’ai le temps je vais essayer de me fabriquer ce genre de creuset pour réaliser des billes de plomb.

http://www.svartkrutt.net/engshotmaker.php" onclick="window.open(this.href);return false;

http://littletonshotmaker.com/" onclick="window.open(this.href);return false;

J’essaie de joindre un fichier, je n’ai encore jamais utiliser cette fonction. Ce fichier montre comment je fond le plomb.
'un moule.pdf
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Gercor

Avatar du membre
Stephane
Sièstomane
Messages : 6237
Enregistré le : 09 déc. 2005, 12:39
Recycleur : rEvo3 rMS
Localisation : Nantes
Contact :

Re: Fabriquer ses plombs

#47 Message par Stephane » 25 mai 2012, 19:08

Tout d'abord, merci à tous pour vos nombreux conseils. :jap:
J'ai fabriqué mon moule en métal parce qu'il y avait des chutes dans l'atelier et que j'avais du temps pour me salir les mains.
Pour fondre le plomb, je vais utiliser un creuset électrique chauffant sous une hotte à extraction forcée. Le moule sera pré-chauffé en étuve.

Maintenant, la question qui tue (et qui va faire durer ce fil loooongtemps) <D :
quel lestage pour mes blocs carbone Draëger 6,8l 300bar?

Les mélanges que j'utilise et le poids des gaz sont:
- Nx30: 2,47kg
- Nx40: 2,5kg
- Tx20/40: 1,62kg
- Tx15/55: 1,3kg

Si je consomme 250bar sur ces blocs, leur poids sera amputé de:
- Nx30: 2,06kg
- Nx40: 2,08kg
- Tx20/40: 1,35kg
- Tx15/55: 1,08kg

Équipé, le bloc de Tx15/55 est neutre dans l'eau douce à 2,5kg de lest (P=300b).
À vide, il lui faudra donc 3,8kg pour être neutre. (c'est bon? je ne me suis pas gouré?)

Donc, je mets combien? De quoi être neutre à 50bar?
Ce qui donnerai:
- Nx: 3,5kg
- Tx20/40: 3,5kg
- Tx15/55: 3,6kg
En gros, lestage à 3,5kg

À vous lire.
Stéphane Acounis :ggraf:

Le train sifflera, crois moi.

Avatar du membre
trimixa
NPSFQQA
Messages : 2290
Enregistré le : 19 févr. 2007, 00:57
Recycleur : mini rEvo III rMS
Localisation : Arlon, Belgique
Contact :

Re: Fabriquer ses plombs

#48 Message par trimixa » 25 mai 2012, 23:21

Entre 3 et 3,5 kgs, tu seras dans le bon.

Je vais en équiper 3 de plus (des Luxfer) et je vais partager 10kgs de feuille de plomb en 3, soit 3,3 kgs chaque.

Tu peux aussi tester la flotta de tes blocs en les équipants, à vide, et en y accrochant des plombs de ceinture. En principe ça flotte encore un peu avec 3kgs, et ça coule gentillement avec 4 kgs.
Eric J

Avatar du membre
FkG
NPSFQQA
Messages : 1333
Enregistré le : 28 mai 2008, 10:59
Recycleur : APD powered!!!
Localisation : Ariège
Contact :

Re: Fabriquer ses plombs

#49 Message par FkG » 25 mai 2012, 23:23

Stephane a écrit :Tout d'abord, merci à tous pour vos nombreux conseils. :jap:
J'ai fabriqué mon moule en métal parce qu'il y avait des chutes dans l'atelier et que j'avais du temps pour me salir les mains.
Pour fondre le plomb, je vais utiliser un creuset électrique chauffant sous une hotte à extraction forcée. Le moule sera pré-chauffé en étuve.

Maintenant, la question qui tue (et qui va faire durer ce fil loooongtemps) <D :
quel lestage pour mes blocs carbone Draëger 6,8l 300bar?

Les mélanges que j'utilise et le poids des gaz sont:
- Nx30: 2,47kg
- Nx40: 2,5kg
- Tx20/40: 1,62kg
- Tx15/55: 1,3kg

Si je consomme 250bar sur ces blocs, leur poids sera amputé de:
- Nx30: 2,06kg
- Nx40: 2,08kg
- Tx20/40: 1,35kg
- Tx15/55: 1,08kg

Équipé, le bloc de Tx15/55 est neutre dans l'eau douce à 2,5kg de lest (P=300b).
À vide, il lui faudra donc 3,8kg pour être neutre. (c'est bon? je ne me suis pas gouré?)

Donc, je mets combien? De quoi être neutre à 50bar?
Ce qui donnerai:
- Nx: 3,5kg
- Tx20/40: 3,5kg
- Tx15/55: 3,6kg
En gros, lestage à 3,5kg

À vous lire.

Salut,

j'ai 7 blocs Draëger 6.8l 300b en BO et avec des mélanges différents (la "complet list BO Dir-rebreather)... Et j'ai pas mal tâtonné et galéré pour trouver le bon lestage pour chacun.

En fait j'ai fait le choix d'avoir des blocs quasi-neutre avec 300b de gaz et ce qq soit le mélange, et ce, afin de privilégier le confort dans 99,999% des cas à savoir le recyclo marche bien et le BO rentre à la maison avec 300b :D . En cas d'utilisation, le bloc se vidant, il va devenir très léger... :pense: Pas grave, si c'est en sout une fois vide je le laisse au plafond ou accroché au fil, quitte à revenir plus tard le chercher, si c'est en mer une fois vidé je le clampe sur le ligne et il m'attend gentiment en surface.

J'ai d'abord procédé de façon empirique sur 2 ou 3 blocs avant de m'apercevoir qu'ils faisaient, à la fin sensiblement tous le même poids à sec.

Pour moi il faut qu'il fasse 10,7kg à sec avec 300b de gaz + cerclage + detendeur, mano et DS + gaine thermo + cahouètches.
Pour les suivants, j'ai gonflé, équipé, pesé et ajouté un peu de feuille de plomb pour arriver au 10,7kg qui perso me semble optimal!

Pour 2 ou 3 d'entre eux j'ai poussé le vice jusqu'à avoir un petit bout de feuille de plomb 300g amovible, que j'enlève (il font donc 10,4kg) afin qu'ils soient à peine positif en eau douce et qu'il ne me gêne pas quand je les trimbale en bouquet accrochés au mon cul, en sout, quand je pars avec plus de 4 BO.

Donc pour moi 10,7kg bloc à 300b et tout équipé c'est parfait :siffle:

[Edit]: Attention ces 10,7kg ne sont valable QUE pour les 6,8l DRAGER carbone 300b... les Luxfer sont un peu plus gros en diamètre et peuvent nécessiter un peu plus de plomb...
www.epaves-passion.com
Formations CCR INSPIRATION Ap Diving : formation-recycleur@epaves-passion.com
;-))

Avatar du membre
Kink
Mary Poppins
Messages : 2359
Enregistré le : 03 sept. 2007, 17:25
Recycleur : Mickeylodon
Localisation : Divonne

Re: Fabriquer ses plombs

#50 Message par Kink » 26 mai 2012, 10:00

Stephane a écrit :...
Équipé, le bloc de Tx15/55 est neutre dans l'eau douce à 2,5kg de lest (P=300b).
À vide, il lui faudra donc 3,8kg pour être neutre. (c'est bon? je ne me suis pas gouré?)

Donc, je mets combien? De quoi être neutre à 50bar?
Ce qui donnerai:
- Nx: 3,5kg
- Tx20/40: 3,5kg
- Tx15/55: 3,6kg
En gros, lestage à 3,5kg

À vous lire.
Comme déjà dit et presque comme FKG, équilibre les pour qu'ils soient neutres ou quasi a plein sinon, à mon goût, c'est la misère des que tu passes à plus de 2 décos...
Ensuite prendre ou ne pas prendre le plombs en sus en cas de vidage de bloc, c'est toi qui vois.
Contrairement à FKG j'inclue aussi la sout car sur un retour sans visie tu ne peux pas te permettre de te faire tirer par un bloc qui devient positif alors que tu cherches a conserver et surtout préserver le fil (vu que je suis normalement lesté au petit oignons) en plus certains profils s'apparente a du plein eau, genre un Goul du Pont BSA > il est hors de question de devoir lutter pour la flotta en plus d'un autre problème.
Chez moi les plombs en sus sont mousquetoné dans mes poches de combard donc renvoyables/déposables avec les blocs vide/plein.

Au fait, hier j'ai refait le tour de mes luxfer 6.9l, le Hx15 a 3.7kg de feuille de plombs et donc 0kg a prendre en plus.

Bon courage pour ta décision de lestage :gnii:
I barely survived a second 100+m dive with L'Ecrevisse! Le NPSFQQA, c'est chaud, très chaud!

http://www.seashepherd.org/

Avatar du membre
BlupBlup
Sachô Crevè
Messages : 5845
Enregistré le : 09 déc. 2005, 12:15
Recycleur : meg
Localisation : Pays de la bière

Re: Fabriquer ses plombs

#51 Message par BlupBlup » 29 mai 2012, 11:39

Stephane a écrit :...Pour fondre le plomb, je vais utiliser un creuset électrique chauffant sous une hotte à extraction forcée. Le moule sera pré-chauffé en étuve.
.
Putain et nous qu'on essaye de lui arranger des plans :bricol: et MOsieur il est equipé comme un pro ... :roflol:
FkG a écrit :En fait j'ai fait le choix d'avoir des blocs quasi-neutre avec 300b de gaz et ce qq soit le mélange, et ce, afin de privilégier le confort dans 99,999% des cas à savoir le recyclo marche bien et le BO rentre à la maison avec 300b . En cas d'utilisation, le bloc se vidant, il va devenir très léger... Pas grave, si c'est en sout une fois vide je le laisse au plafond ou accroché au fil, quitte à revenir plus tard le chercher, si c'est en mer une fois vidé je le clampe sur le ligne et il m'attend gentiment en surface.
+ 1 avec ca. BO neutres pleins et s'ils se mettent à flotter par ce que tu consomes dessus le principe est "Si tu consomes tes BO t'es dans la merde, donc les BO vide tu les croches sur la ligne et tu les abandonnes c'est autant de moins dans les pieds pour gerer ton problème ... ".
Ca depend ce que tu fais aussi. Si c'est une plongée toutes seule avec exo de BO mieux vaut les lester un peu plus. Mais je sais que même avec un seul (mais lester pour plonger en ouvert donc 3-3.5kg) après 8 plongettes en 4 jours j'en avais plein les reins du poids de ce truc qui est retourné à son proprio plein. J'en suis même arriver à faire un truc très con : faire les plongées 9 et 10 en ... ouvert tellemetn c'était devenu pas confort.
Ghislain

Dans le fond on est pas si con, plongeons profond!

Avatar du membre
El_Fuerte
De Troussanfond
Messages : 3663
Enregistré le : 06 oct. 2006, 11:17
Recycleur : MiniMeg
Localisation : Genève
Contact :

Re: Fabriquer ses plombs

#52 Message par El_Fuerte » 29 mai 2012, 11:56

Je profite de ce post pour demander rapidement si il est encore possible d'en trouver des 7L carbone?

:jap:
Sire El_Fuerte de Troussanfond: "De tous les peuples qui ont la gaule, les belges sont les plus graves"

Avatar du membre
Kink
Mary Poppins
Messages : 2359
Enregistré le : 03 sept. 2007, 17:25
Recycleur : Mickeylodon
Localisation : Divonne

Re: Fabriquer ses plombs

#53 Message par Kink » 29 mai 2012, 12:40

El_Fuerte a écrit :Je profite de ce post pour demander rapidement si il est encore possible d'en trouver des 7L carbone?
:jap:
BCH... Ils en ont toute l'année ou presque, en revanche les ré-épreuves, si tu la souhaites, se font par lot.
Probablement toujours des 6.8l Dragaer et 6.9l Luxfer.
Je dois passer chez eux sous peu (ce qui veut quand même dire entre quelques semaines et plusieurs mois, j'ai un 10l de Hx30 à vider avant...)

Et dans ma stratégie lestage de BO, j'ai oublié de préciser qu'en cas de pépin je ne me vois pas renvoyer en surface un bloc qui aurait encore du gaz et qui donc pourrait être nécessaire à ma survie voir celle d'un solonôme... Même si un gaz n'est plus adapté à la déco, c'est toujours mieux que de la flotte...
I barely survived a second 100+m dive with L'Ecrevisse! Le NPSFQQA, c'est chaud, très chaud!

http://www.seashepherd.org/

Avatar du membre
BlupBlup
Sachô Crevè
Messages : 5845
Enregistré le : 09 déc. 2005, 12:15
Recycleur : meg
Localisation : Pays de la bière

Re: Fabriquer ses plombs

#54 Message par BlupBlup » 29 mai 2012, 13:20

Kink a écrit :Et dans ma stratégie lestage de BO, j'ai oublié de préciser qu'en cas de pépin je ne me vois pas renvoyer en surface un bloc qui aurait encore du gaz et qui donc pourrait être nécessaire à ma survie voir celle d'un solonôme... Même si un gaz n'est plus adapté à la déco, c'est toujours mieux que de la flotte...
Juste une question, quel what-if t'ammènes à retourner sur le mix fond après avoir tuté tout l'intermédiaire? Tu le larges evidement un bloc qu'a partir du moment ou il est certain qu'il ne sera plus utile et qu'il fait plus rien que t'encombrer.

Un bloc qui flotte un peu, du moment qu'il ne te désequilbre pas totalement ou ne t'obliges pas a squeezer ta combi par ce que tu n'as pas le 1kg de plomb qu'il faut, c'est pas très génant. On peut très bien vivre avec un boc 1kg possitif. Surtout s'il est couplé sur celui, encore plein du mix suivant (qui lui est encore bien négatif). Tu n'envisages donc de te débarasser d'un bloc qui flotte qu'a partir du moment ou tu en a deux vides et que tu respires déjà un troisième (ou que t'es retourner sur ta machine pas noyée car t'es à 6m).
Ghislain

Dans le fond on est pas si con, plongeons profond!

Avatar du membre
Kink
Mary Poppins
Messages : 2359
Enregistré le : 03 sept. 2007, 17:25
Recycleur : Mickeylodon
Localisation : Divonne

Re: Fabriquer ses plombs

#55 Message par Kink » 29 mai 2012, 14:04

C'est simple, si je n'ai plus de gaz approprié pour remonter/poursuivre ma déco et qu'il me reste du gaz ailleurs, donc dans un bloc qui aurait pu/du être largué, alors je repasse sur un mélange moins riche.

Après comme je l'avais écrit, je suis plutôt lesté ric rac donc un bloc qui me tirerai de 1kg vers la surface gênera ma flotta c'est clair.
Cela dit le CCR peut-être totalement vidé pour compenser, voir volontairement noyé dans un cas extrême ou l'on est sur qu'il sera non fonctionnel même en oxy pur.

Un problème en amenant un autre, je préfère être sur de pas être emmené vers la surface contre mon gré...

Bon on s'en sortira pas de ce débat :ane: :marteau:
I barely survived a second 100+m dive with L'Ecrevisse! Le NPSFQQA, c'est chaud, très chaud!

http://www.seashepherd.org/

Avatar du membre
Stephane
Sièstomane
Messages : 6237
Enregistré le : 09 déc. 2005, 12:39
Recycleur : rEvo3 rMS
Localisation : Nantes
Contact :

Re: Fabriquer ses plombs

#56 Message par Stephane » 29 mai 2012, 14:20

Putain et nous qu'on essaye de lui arranger des plans :bricol: et MOsieur il est equipé comme un pro ... :roflol:
Ça c'est parce que j'ai fait ièch les gars de l'atelier, ils m'ont sorti ce creuset qui prenait la poussière en haut d'une armoire. :dents:

Bon on s'en sortira pas de ce débat :ane: :marteau:
Je ne m'attendais pas à un beau consensus non plus. :marteau:

Je crois que je vais lester pour être neutre à 50 bar. Au pire si ça ne convient pas, je refonderai le plomb.
Stéphane Acounis :ggraf:

Le train sifflera, crois moi.

Avatar du membre
BlupBlup
Sachô Crevè
Messages : 5845
Enregistré le : 09 déc. 2005, 12:15
Recycleur : meg
Localisation : Pays de la bière

Re: Fabriquer ses plombs

#57 Message par BlupBlup » 29 mai 2012, 14:32

Tout bien reflechi. C'est pas ca. Je mets en fait 2.5kg sur tous les blocs. Donc mes Tx sont neutres pleins mais mais nitrox sont négatif de 1kg.
Donc si on respire les tx le nitrox intacte va compenser en grande partie leurs flotabilités. Il faudra entamer le Nitrox plus que largement avant que ca commence à flotter à ce moment là y a quand même de forte chance d'avoir rejoint un endrois ou c'est pas un problème de deposer toutes ces bouées (le pendeur à 6m avec l'oxy par exemple, j'ai toujours penser que c'était un bon endrois pour s'alleger de toute ses BO :ane: ).

Donc en ccl il faut voir ca globalement plutot que chaque Bo individuellement worst case. Voir ce qui va flotter et à quel moment et si c'est vraiment génant. balader entre 3 et 4 kg de poids par 100m de fond (les NX sont 2kg negatif et les Tx 1kg) alors qu'on pourrait s'en passer et mettre moins d'air dans sa wing/combi (qu'on en a justement des littres) par ce que si par hasard, si les choses se passe vraiment mal, on va flotter au palier de 6m ... Dans la plus part des cas on en arrivera jamais là même si on tute un peu sur les BO y a de forte chance que l'ensemble reste négatif voir à peine flottant. Pas oublier que comme la remontée est 3 à 4 fois plus longue que le temps fond y de forte chance que vous ne toucherez jamais à votre BO fond. Les cas ou vous vous retrouverez avec 4 ballons tous positifs de 1kg ou plus sont quand même rare.
Modifié en dernier par BlupBlup le 29 mai 2012, 14:41, modifié 1 fois.
Ghislain

Dans le fond on est pas si con, plongeons profond!

Avatar du membre
BlupBlup
Sachô Crevè
Messages : 5845
Enregistré le : 09 déc. 2005, 12:15
Recycleur : meg
Localisation : Pays de la bière

Re: Fabriquer ses plombs

#58 Message par BlupBlup » 29 mai 2012, 14:40

Ai corrigé mon propos entre temps ...
Kink a écrit :C'est simple, si je n'ai plus de gaz approprié pour remonter/poursuivre ma déco et qu'il me reste du gaz ailleurs, donc dans un bloc qui aurait pu/du être largué, alors je repasse sur un mélange moins riche.
Oui mais celui là tu l'as encore. Tu ne repasseras jamais sur ton mix fond alors que tu n'as plus assez de nitrox s'il te reste du tx intermediaire. Si c'est le cas ta plannif est foireuse tu ferais mieux de rester sur le bord c'est plus prudent.
Kink a écrit :...
Après comme je l'avais écrit, je suis plutôt lesté ric rac donc un bloc qui me tirerai de 1kg vers la surface gênera ma flotta c'est clair.
Dans quel film? :copain: Un bloc tx qui flotte de 1kg par 50m de fond c'est pas du tout génant surtout si tu colles un bloc Nitrox de 2kg négatif pas encore entamé dessus.
Ghislain

Dans le fond on est pas si con, plongeons profond!

Avatar du membre
Francois Muller
Kirikou
Messages : 1751
Enregistré le : 09 déc. 2005, 13:48
Recycleur : rEvo II
Localisation : Tullins (F-38)
Contact :

Re: Fabriquer ses plombs

#59 Message par Francois Muller » 29 mai 2012, 15:19

Bonjour

Je rebondis sur ce sujet intéressant, car j'ai découvert aussi que mes flotteurs carbone n'étaient pas assez lestés. (j'ai d'ailleurs envisagé de les peindre en orange et de me passer de parachute avant de renoncer :ane: )

Or, le lestage à l'aide de plombs standards se révéle assez incommode.

Donc, je voudrais passer à la feuille de plomb.

La question : l'épaisseur est elle standard ? (en termes clairs, peut on calculer la masse aisément avant la découpe ?).

La question bête : ça se trouve où de la feuille de plomb (sans piller un vitrier).
François

A la recherche de la palme perdue ....

http://www.thebestmix.net

Avatar du membre
Francois Muller
Kirikou
Messages : 1751
Enregistré le : 09 déc. 2005, 13:48
Recycleur : rEvo II
Localisation : Tullins (F-38)
Contact :

Re: Fabriquer ses plombs

#60 Message par Francois Muller » 29 mai 2012, 15:26

Plouf le ouf a écrit :je pense utiliser une plaque alu que j'ai en rab
mais je me demande si la chaleur du plomb ne va pas todre cette dernière
Le plomb fondant vers 330°C si ma mémoire est bonne (trop faignant pour checker sur oui-ki) et l'alu vers 650 °C (toujours d'après ma mémoire),j'ai un fort doute sur l'effet que peu avoir le plomb fondu sur l'alu.
François

A la recherche de la palme perdue ....

http://www.thebestmix.net

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré