RETEX BOV GG / RACCORDS VISSES - INSPI.

Les gaz ! (et les déchets aussi)
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
MI9
Wingmaster
Messages : 334
Enregistré le : 29 avr. 2014, 22:36
Recycleur : 2 APD Inspi.

RETEX BOV GG / RACCORDS VISSES - INSPI.

#1 Message par MI9 » 20 janv. 2015, 01:59

Hello,

Suite à une quinzaine d'heures d'utilisation du binz, voici / voilà un petit RETEX du binz. A l'usage des plus profanes que ma pomme - il doit bien s'en trouver quelques uns en ces lieux. Quant aux autres, les Rostropovich de l'engin, n'ont qu'en s'en retourner à des taches plus productives. Comme turbiner maman, mixer les gaz de leur prochaine plonge, passer l'aspirateur ou méditer sur les conséquences ontologiques des théorèmes d'incomplétude de Gödel.

Motivation de la config :

Dans l'expectative dubitative ( qui je le rappelle, ne veut aucunement dire : éjaculateur précoce.) du néophyte devant la vraie emmerde, dans la position névrotique de l'Hamlet devant son crâne, je me demandais si les possibilités théoriques du binz - passage en CO immédiat sur un seul geste - ne se trouvaient pas pertinentes. D'autant plus en solo entre 60 et 100 m.

Sans expérience, sur " le papier", et au regard du coût relatif de la manip, passage du "what if ? " au " why not ! " et acquisition du machin. Avec raccords à visser en regard de la possibilité "théorique" de retour (presque) immédiat au DSV d'origine en cas de dysfonctionnement dans une config "autonome / croisière".

Montage :

Tellement évident qu'il est inutile de s'y étendre. Pour l'accessoire, merci à Pascal P - entre autres, également ici remerciés - pour sa fourniture des QC6 permettant le raccord au BO fond.

Deux "Velcro" qui vont bien, un passage derrière le T, deux boucles élastiques le long de la sangle verticale gauche du harnais, un Miflex 110 cms, les dits QC6 et le binz est opérationnel.

Usage / Mise en Oeuvre :

Un petit Donator dans le pédiluve et en route pour l'essai du machin. Avec la sangle de maintien APD dans l'ignorance du poids apparent / gêne du trucmuche.

Premières impressions ( confirmées par la suite) avec les raccords susdits, la boucle raccourcie de 5 spires ( après 5 autres spires avec le DSV d'origine) s'en trouve "raidie".

La mobilité axiale de la tête s'en trouve encore réduite, mais sans dommages. Il suffit de compenser par la vision périphérique ou de tourner le buste si besoin est.

En position verticale, ça tire sur la gueule vers le haut. En raison du poids apparent positif. Le report des masselottes vers l'avant minimisera par la suite le phénomène mais sans l'annuler. J'envisage de les doubler dans l'avenir.

En alternant avec et sans la sangle de maintien - et alors que je plongeais "sans" avec le DSV stock - cette dernière amène un plus de confort. Il demeure néanmoins possible de faire sans. Tout en se musclant les masseters...

Le passage CO - avec l'ergot inox qui va bien - est évident d'une seule main. La molette de débit réglée au max, le confort respiratoire - pas encore testé au delà de 80 - est tout à fait correct sans valoir celui d'un bon détendeur sur BO. Molette au mini, cela le fait toujours, mais me rappelle
les Spiro 20/10 de ma jeunesse...

Mais ... Mais ... Mais ... Après quelques plonges - solo 80 max - en néophyte, je m'interroge toujours sur la validité / nécessité du binz. En effet, en situation simulée, le passage sur détendeur BO me semble tout aussi évident. Il faut donc que j'attende la survenue d'une nécessité accidentelle de sortie de boucle avec stress pour évaluer le bien fondé du binz. Et justifier, tout ce qu'il m'emmer... la vie en attendant : sangle / entretien / connexion BO, etc...

En attendant, et sur le plan de la spéculation éthique "pure", allant dans le sens de ce "mais", je me dis que si je ne suis pas capable à une profondeur donnée de quitter la boucle vers un détendeur BO, c'est que je n'ai rien à foutre à la dite profondeur.

Mais - toujours en attendant - je plonge dorénavant avec. Quand je vous disais qu'Hamlet était mon pote...


Démontage :

La conception des desdits "raccords vissés" fait d'eux des "merde sans nom".

Conçus en 2 pièces ( j'omets la bague baïonnette de raccord au corps de BOV ) - une "standard" mâle filetée + une bague d'adaptation aux différents recycleurs, sans ergots internes ( usinage dans la masse), le démontage s'avère une joyeuse prise de courge avec les moyens du bord...

En foi de quoi - et cela ne fera pas un scoop - le montage de la BOV par les raccords "à clamper " semble de très loin préférable.

MI9 /Gilles.
If AP DIVING made airplane, would U fly on it ?

Avatar du membre
Guilhem
NPSFQQA
Messages : 3585
Enregistré le : 09 déc. 2005, 17:00
Recycleur : pSCR, bientôt iCCR
Localisation : Près d'Antibes

Re: RETEX BOV GG / RACCORDS VISSES - INSPI.

#2 Message par Guilhem » 20 janv. 2015, 14:36

MI9 a écrit : En attendant, et sur le plan de la spéculation éthique "pure", allant dans le sens de ce "mais", je me dis que si je ne suis pas capable à une profondeur donnée de quitter la boucle vers un détendeur BO, c'est que je n'ai rien à foutre à la dite profondeur.
Pour moi, il y a deux cas d'utilisations de la BOV que tu n'as pas abordés dans ta prose Hamletienne (si si, ce mot existe, je viens de le créer....), et qui sont les suivants: le doute. Tiens, il aurait pas un goût bizarre ce gaz ? Non, je dois rêver, c'est le petit vélo qui tourne, il n'y a pas de raison. Remarque, je pourrai passer sur BO pour vérifier, mais bon, après faut ranger le tuyau dans l'élastique, c'est pénible, etc. Alors qu'avec la BOV, couic je tourne le bouton. Je rassure mon neurone, et couic je le retourne.
Le deuxième cas, qui je l'ai bien compris t'intéresse assez peu, c'est l'usage de la BOV non par toi, mais par le binome, surtout non adepte de la secte des recyclés, qui se retourne pour constater que tu es dans les vaps, voire même en phase tonique d'une crise hyperoxyque, et qui, plutôt que de t'arracher le DSV (et quelques dents au passage) pour te fourrer un détendeur dans le bec, si tant est qu'il y arrive et ne te laisse le susdit bec dans l'eau, n'a plus donc qu'à pivoter un bouton et gérer la remontée comme il l'aurait fait en circuit ouvert. La BOV peut donc être vu comme une sorte de courtoisie à son égard, même s'il apparait au vu de tes récits que la binome, quand il y en a, est plutôt du style russe qui coupe le saucisson et suce les olives (ou l'inverse, c'est selon :p ) sur le pont du bateau....
plan the dive, dive the wreck, wreck the plan :p

Avatar du membre
Stephane
Sièstomane
Messages : 6237
Enregistré le : 09 déc. 2005, 12:39
Recycleur : rEvo3 rMS
Localisation : Nantes
Contact :

Re: RETEX BOV GG / RACCORDS VISSES - INSPI.

#3 Message par Stephane » 20 janv. 2015, 14:57

En foi de quoi - et cela ne fera pas un scoop - le montage de la BOV par les raccords "à clamper " semble de très loin préférable.
En même temps ils ne sont pas faits pour être dévissés tous les jours ces raccords, il y a le système à baïonnettes pour ça. Ce même système qu'on retrouve sur les raccords à clamper. ;)
Stéphane Acounis :ggraf:

Le train sifflera, crois moi.

Avatar du membre
on-off
NPSFQQA
Messages : 1966
Enregistré le : 05 oct. 2008, 22:30
Recycleur : Ça vient, doucement!
Localisation : Martigues 13

Re: RETEX BOV GG / RACCORDS VISSES - INSPI.

#4 Message par on-off » 20 janv. 2015, 16:27

Guilhem a écrit : la binôme est plutôt du style russe.
Peux-tu développer Guilhem ???
:gnii:
Vive l'étrier 300 bars ...

Avatar du membre
Poulpy
NPSFQQA
Messages : 1642
Enregistré le : 18 févr. 2009, 21:07
Recycleur : Inspi et JoPy
Localisation : Creuse 23

Re: RETEX BOV GG / RACCORDS VISSES - INSPI.

#5 Message par Poulpy » 20 janv. 2015, 21:13

Change tes raccords a visser pour les raccords a clamper et tu ne reconnaîtra plus ta BOV.
Moins large et moins de flotabilitée.
C'est moins facile à demonter, mais pourquoi la demonter puisqu'e comme le dit Stephane il y a les baïllonnettes.
J'ai fait la modif et c'est vraiment mieux.

Avatar du membre
dangue
Pied Nickelé
Messages : 4778
Enregistré le : 09 déc. 2005, 16:45
Recycleur : PSCR
Localisation : drome

Re: RETEX BOV GG / RACCORDS VISSES - INSPI.

#6 Message par dangue » 20 janv. 2015, 23:57

Guilhem a écrit :[ La BOV peut donc être vu comme une sorte de courtoisie à son égard, même s'il apparait au vu de tes récits que la binome, quand il y en a, est plutôt du style russe qui coupe le saucisson et suce les olives (ou l'inverse, c'est selon :p ) sur le pont du bateau....

Le thon est donné... <D
Pour être le meilleur, il suffit parfois que les autres soient moins bons

Avatar du membre
Guilhem
NPSFQQA
Messages : 3585
Enregistré le : 09 déc. 2005, 17:00
Recycleur : pSCR, bientôt iCCR
Localisation : Près d'Antibes

Re: RETEX BOV GG / RACCORDS VISSES - INSPI.

#7 Message par Guilhem » 21 janv. 2015, 10:32

on-off a écrit :
Guilhem a écrit : la binôme est plutôt du style russe.
Peux-tu développer Guilhem ???
:gnii:
Ah merde, c'était pas russe mais ukrainienne, la gaffe....
http://www.ufp-plongee.com/forum/viewto ... 12&t=14384" onclick="window.open(this.href);return false;
plan the dive, dive the wreck, wreck the plan :p

Avatar du membre
pmk
NPSFQQA
Messages : 1856
Enregistré le : 17 déc. 2011, 23:49
Recycleur : JJ-CCR
Localisation : Anse Sainte-Anne

Re: RETEX BOV GG / RACCORDS VISSES - INSPI.

#8 Message par pmk » 21 janv. 2015, 11:36

Guilhem a écrit :Ah merde, c'était pas russe mais ukrainienne, la gaffe....
T'as failli déclencher une guerre russo-ukrainienne !!!

Ah non, c'est fait !!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré