Cas réel d'une PPO2 trop haute

Les gaz ! (et les déchets aussi)
Message
Auteur
Avatar du membre
Apel Emoi Evo+
Nawak team
Messages : 680
Enregistré le : 21 juil. 2011, 22:13
Recycleur : Evolution+

Cas réel d'une PPO2 trop haute

#1 Message par Apel Emoi Evo+ » 06 févr. 2017, 23:59

Bonsoir, j'ai trouvé cela sur le net : un cas réel d'une high PPO2 !

https://youtu.be/QFnb7gKmZ9E" onclick="window.open(this.href);return false;

Je ne sais pas comment fonctionne le Mégalodon mais ce plongeur n'a visiblement pas vu (ou entendu) le high PPO2 de sa machine. Au vu du titre de la vidéo, je suppose que cela venait juste de se produire.

YaNiK
Apel Emoi Yessuila

Avatar du membre
pmk
NPSFQQA
Messages : 1567
Enregistré le : 17 déc. 2011, 23:49
Recycleur : JJ-CCR
Localisation : Anse Sainte-Anne

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#2 Message par pmk » 07 févr. 2017, 00:45

Surprenant qu'il ne s'en rendent pas compte plus tôt, d'autant qu'il a un hud devant les yeux.

Ce qui est surprenant aussi, c'est la réaction des plongeurs. Avec une PPO2 qui continue à s'envoler, il ne ferme pas son oxy, ne fait aucun rinçage de boucle,... Il passe sur BO et basta.

Avatar du membre
Efo
Long hose addicted
Messages : 65
Enregistré le : 16 déc. 2012, 20:00
Recycleur : Evo +
Localisation : Saint Jean de Luz

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#3 Message par Efo » 07 févr. 2017, 02:57

Je ne comprends rien à sa procédure!
Avec un solénoïde bloqué ouvert, il aurait dû fermer l'oxy, rincer la boucle et piloter l'ajout d'oxy en manuel
Edouard

Avatar du membre
Engelen D
Wingmaster
Messages : 435
Enregistré le : 05 nov. 2012, 22:25
Recycleur : rEvo III

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#4 Message par Engelen D » 07 févr. 2017, 08:53

Je trouve ça bien quand les gens veut partager un expérience, surtout quand ça peut aidé des autres.

Qui, je suis d'accord, il y a des autres solutions dans un moment comme ça....pour les plongeurs avec d'expérience ! Peut être il n'a pas beaucoup d'expérience et en ce cas la meilleure chose à faire est BO si vite que possibles. Peut être il à réaliser qu'il n'a pas contrôlé son PO2 pour un trop long temps et il a u peut qui'il était déjà trop long temps avec un PO2 haute, à ce moment c'est aussi mieux d'allez tout suite à BO et travailler pour contrôle le problème après.



Verzonden vanaf mijn iPhone met Tapatalk

Avatar du membre
Nicool
Wingmaster
Messages : 276
Enregistré le : 27 sept. 2011, 09:18
Recycleur : rEvo III Micro FT
Localisation : Antibes
Contact :

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#5 Message par Nicool » 07 févr. 2017, 10:03

Engelen D a écrit :Je trouve ça bien quand les gens veut partager un expérience, surtout quand ça peut aidé des autres.

Qui, je suis d'accord, il y a des autres solutions dans un moment comme ça....pour les plongeurs avec d'expérience ! Peut être il n'a pas beaucoup d'expérience et en ce cas la meilleure chose à faire est BO si vite que possibles. Peut être il à réaliser qu'il n'a pas contrôlé son PO2 pour un trop long temps et il a u peut qui'il était déjà trop long temps avec un PO2 haute, à ce moment c'est aussi mieux d'allez tout suite à BO et travailler pour contrôle le problème après.



Verzonden vanaf mijn iPhone met Tapatalk
D'accord avec toi: au moment ou il s'en est aperçu, il ne savait pas depuis combien de temps respirait une PO2 trop élevée, du coup autant passer sur bailout au plus vite, pour réduire les risques d hyperoxie.
Ma gallerie Flickr: https://www.flickr.com/photos/nicolaslenaremy/

Avatar du membre
JPL38
Nawak team
Messages : 632
Enregistré le : 28 déc. 2013, 22:41
Recycleur : FLEX / Evo+ / Joki
Localisation : Nord-Isère
Contact :

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#6 Message par JPL38 » 07 févr. 2017, 10:59

Engelen D a écrit :Je trouve ça bien quand les gens veut partager un expérience, surtout quand ça peut aidé des autres.

Qui, je suis d'accord, il y a des autres solutions dans un moment comme ça....pour les plongeurs avec d'expérience ! Peut être il n'a pas beaucoup d'expérience et en ce cas la meilleure chose à faire est BO si vite que possibles. Peut être il à réaliser qu'il n'a pas contrôlé son PO2 pour un trop long temps et il a u peut qui'il était déjà trop long temps avec un PO2 haute, à ce moment c'est aussi mieux d'allez tout suite à BO et travailler pour contrôle le problème après.
Bien d'accord avec toi ....

Tellement facile de critiquer quand on sait rien (ou pas grand chose), on se croirait p.con :marteau:
Il y aura toujours des plongeurs YKafoKon ..... depuis leur salon ;)


Même si il y a plusieurs solutions au problème qu'il a rencontré, le point qui l'emporte sur tout le reste => Sa sécurité en fonction de ce qu'il peut/sait faire (Cycle Réflexion en fonction de sa lucidité-stress/décision/action) :siffle:
Et là, il n'y a aucune discussion possible, il a maitrisé son cycle et il est ressorti vivant, sans incidence sur sa santé.

JP
http://plongeetek-lyon.com

Avatar du membre
pmk
NPSFQQA
Messages : 1567
Enregistré le : 17 déc. 2011, 23:49
Recycleur : JJ-CCR
Localisation : Anse Sainte-Anne

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#7 Message par pmk » 07 févr. 2017, 13:26

Oui bon voila. Il s'en est sorti vivant, c'est l'essentiel ;)
Maintenant que c'est dit, on a le droit de discuter de ce qu'on a vu, de ce qu'on aurait fait,... ?

oliv
Long hose addicted
Messages : 82
Enregistré le : 17 janv. 2013, 13:37
Recycleur : inspiration
Localisation : Mandres les roses 94

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#8 Message par oliv » 07 févr. 2017, 13:34

salut a tous

Perso je trouve que sa réaction était appropriée dans la mesure ou il n'avait aucune idée de son temps d'exposition à cette PPO2
donc BO le temps d'analyser le pb
et retour sur la boucle en gestion manuel de l'oxy


La question la plus importante a se poser est peut etre de savoir pourquoi il n'a pas vu ses alarmes (inattention, exces de confiance, défaillance du hud..)
c'est peut être dans ce cas que l'alarme sonore est benefique

bonne plonge a tous

oliv
" Seuls ceux qui sont assez fou pour penser qu’ils peuvent changer le monde y parviennent " Henry Dunant

Avatar du membre
pmk
NPSFQQA
Messages : 1567
Enregistré le : 17 déc. 2011, 23:49
Recycleur : JJ-CCR
Localisation : Anse Sainte-Anne

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#9 Message par pmk » 07 févr. 2017, 13:59

oliv a écrit :La question la plus importante a se poser est peut etre de savoir pourquoi il n'a pas vu ses alarmes (inattention, exces de confiance, défaillance du hud..)
C'était bien ma première remarque ;)

Avatar du membre
JPL38
Nawak team
Messages : 632
Enregistré le : 28 déc. 2013, 22:41
Recycleur : FLEX / Evo+ / Joki
Localisation : Nord-Isère
Contact :

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#10 Message par JPL38 » 07 févr. 2017, 14:37

pmk a écrit : C'était bien ma première remarque ;)
Non ... Ta première remarque est directement dans le mode p.con ..... YKaFoKon ....
On rentre dedans en ne sachant pas grand chose ....

Si tu commençais où finissais tes remarques par les points positifs, ce serait surement plus acceptable et se percevrai comme constructive. :siffle: et c'est bien le sens de Nicool et Engelen qui ont bien raison.

A force d'être conditionné à ne regarder que le négatif, on ne voit plus l'essentiel et le positif :fous:

JP
http://plongeetek-lyon.com

Avatar du membre
pmk
NPSFQQA
Messages : 1567
Enregistré le : 17 déc. 2011, 23:49
Recycleur : JJ-CCR
Localisation : Anse Sainte-Anne

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#11 Message par pmk » 07 févr. 2017, 14:46

JPL38 a écrit :
pmk a écrit : C'était bien ma première remarque ;)
Non ... Ta première remarque est directement dans le mode p.con ..... YKaFoKon ....
On rentre dedans en ne sachant pas grand chose ....
Je cite "Surprenant qu'il ne s'en rendent pas compte plus tôt, d'autant qu'il a un hud devant les yeux." Ca me semble quand même vachement aller dans le sens de ce que dit oliv quand il dit "La question la plus importante a se poser est peut etre de savoir pourquoi il n'a pas vu ses alarmes (inattention, exces de confiance, défaillance du hud..)"

Alors soit tu ne sais pas lire, soit...
JPL38 a écrit :Si tu commençais où finissais tes remarques par les points positifs, ce serait surement plus acceptable et se percevrai comme constructive.
Si tu faisais des efforts pour écrire, on comprendrait sans doute mieux.

Je sais que tu aimes avoir le dernier mot alors fais-toi plaisir ;)

Avatar du membre
JPL38
Nawak team
Messages : 632
Enregistré le : 28 déc. 2013, 22:41
Recycleur : FLEX / Evo+ / Joki
Localisation : Nord-Isère
Contact :

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#12 Message par JPL38 » 07 févr. 2017, 14:54

pmk a écrit : Alors soit tu ne sais pas lire, soit...
Oui oui t'inquiète venant de vous les p.con, je ne suis jamais surpris ...
Au fait pourquoi d'autres ont réagit.

Je cherche toujours où sont tes remarques positives et constructives :fume:

Quand a me faire plaisir .... :bisous:
http://plongeetek-lyon.com

Avatar du membre
yvonnik
PVI guru
Messages : 107
Enregistré le : 13 avr. 2015, 16:06
Recycleur : APD EVO+
Localisation : Entre Rouen et Paris

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#13 Message par yvonnik » 07 févr. 2017, 15:25

Bonjour,

J'ai regardé la vidéo jusque au bout, et je trouve qu'il a plutôt bien réagi : on voit sur le film qu'il a des PPpo2 au plafond, mais il a aussi une indication "HIGH CNS". Je ne suis pas familier de son ordi, mais ça peut vouloir dire que ça fait un moment qu'il est haut pour que son horloge CNS commence a approcher des limites.

Ensuite, j'aurai fait tout comme lui : BO tout de suite (surtout qu'en plus j'ai une BOV, pourquoi s'en priver ? Juste pour montrer que je sais faire le rinçage les doigts dans le nez ?), et après on investigue. Je trouve ça plus secure, à mon niveau, que de fermer ce pu..n d'oxy à moitié en apnée, avec des poumons pleins d'on ne sais trop quoi, et aller chercher ce pu..n d'inflateur et cette pu..n de purge pour faire un beau rinçage des familles comme à l'instruction, avec le coeur plein d'adrénaline.

Ensuite, il se met en sécurité, hors de l'épave, près de la ligne de remontée, j'imagine qu'il en profite pour basculer ses ordi en OC si ce n'est pas encore fait, il règle sa flotta, et là il investigue, coupe son oxy et débranche son inflateur manuel, ce qui est une bonne idée, la fuite pourrait venir de lui.

Visiblement, il identifie le problème du solenoïde, fait sa remonté et repasse sur la boucle pour optimiser sa déco, et pilote sa boucle avec le robinet O2, et plutôt précisément.

Le problème d'être surpris par une PPo2 trop forte est plus facile qu'il n'y parait à mon avis. Pour ma part, je trouve que le HUD de l'inspi n'est pas assez visible au changement de couleur (on le voit si on le regarde exprès), et parfois je n'entends pas le buzzer. C'est pourquoi j'ai un HUS, car dans ce cas là le changement de couleur des PPo2 attire l'oeil, la bascule de couleur sur les gros chiffres suffit à prévenir, même si on regarde ailleurs. La nouvelle console est sur ce cas mieux que la vieille, car elle aussi elle change de couleur, ça se voit de loin, même le binôme peut le voir.

La vibration de l'embout (type Poséidon) est certainement une bonne idée, mais j'ai un inspi...!

C'est sûr qu'on doit toujours connaitre sa PPo2, après, que celui qui n'a jamais fait un focus sur autre chose (type : le fil, le fil, le fil, l'appareil photo ou la caméra, la fuite de l'étanche, l'envie de pipi sans purge sans couche, le binome qui joue à cache-cache, le courant, le mérou du siècle...) et du coup n'a pas surveillé sa PPo2 toutes les 17 secondes lui lance le premier canister !

Merci Yannick pour le lien, le film est très bien fait sur un cas réel, il fait réfléchir (et discuter !), ce qui est le plus important !
------------
Yvon

Avatar du membre
JPL38
Nawak team
Messages : 632
Enregistré le : 28 déc. 2013, 22:41
Recycleur : FLEX / Evo+ / Joki
Localisation : Nord-Isère
Contact :

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#14 Message par JPL38 » 07 févr. 2017, 15:37

yvonnik a écrit :C'est pourquoi j'ai un HUS, car dans ce cas là le changement de couleur des PPo2 attire l'oeil, la bascule de couleur sur les gros chiffres suffit à prévenir, même si on regarde ailleurs. La nouvelle console est sur ce cas mieux que la vieille, car elle aussi elle change de couleur, ça se voit de loin, même le binôme peut le voir.
Merci Yvon pour ton analyse constructive :biere:

Juste un point pour moi qui ne connait pas le HUS, tu penses qu'il est plus sécu que le HUD ?
Ma réflexion vient du fait qu'AP en intégrant le HUS, conserve le HUD qui du coup, ça devient chiant d'avoir 2 systèmes dans ton champs de vision ?

JP
http://plongeetek-lyon.com

cyrille34
Wingmaster
Messages : 209
Enregistré le : 04 août 2013, 11:07
Recycleur : inspi vision
Localisation : Montpellier

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#15 Message par cyrille34 » 07 févr. 2017, 15:59

Coucou,
à la fin de la vidéo, il démonte son solenoïde et c'est de la saleté qui l'a laissé en position ouvert !
après en ce qui concerne sa procédure : ben comme dit avant il sort vivant avec juste de l'expérience engrangée. il aurait pu faire autrement mais le principal c'est vraiment la mise en sécurité et là il n'y a rien à dire et c'est bien de l'avoir partagé.
Donc un des messages de cette vidéo c'est aussi : penser à nettoyer et ou réviser vos solénoïdes !
A+

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré