Cas réel d'une PPO2 trop haute

Les gaz ! (et les déchets aussi)
Message
Auteur
Avatar du membre
jojo l'affreux
Wingmaster
Messages : 282
Enregistré le : 10 déc. 2007, 00:47
Recycleur : Meg-Pathfinder-Flex
Localisation : Lou Clapas
Contact :

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#31 Message par jojo l'affreux » 11 févr. 2017, 22:05

Je suis étonné par le volume des boulettes de crasse.
Mis à part une intrusion par l'orifice de l'alimentation du solénoïde lors du stockage, je ne vois pas d''où cela pourrait venir.
Moralité : stockons couverts.

Pour le reste, même si ce n'est pas l'objet de la discussion, on peut en effet s'étonner de certaines procédures. L'important étant que ça marche mais avec un Meg, il est possible de se mettre en sécurité plus rapidement en cas d'hyperoxie.

Frank.
[url]http://celadons.free.fr[/url]
Mieux vaut être en surface et déplorer de ne pas être au fond, qu'être au fond et regretter de ne pas être en surface.

Avatar du membre
Humuhumu
PVI guru
Messages : 136
Enregistré le : 12 juil. 2011, 12:20
Recycleur : Inspi. Vision 2020

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#32 Message par Humuhumu » 12 févr. 2017, 22:37

Salut,

J'ai jamais vu un plongeur qui va en CCR sur une épave (32-36m) avec un diluant 20/50...

Une PpO2 de 1,9: et alors ? Ce qui me fait plus rigoler, c'est qu'il a ignoré son HUD (ou alors il l'avait déconnecté, c'est faisable sur un Megalodon).

La suite est toute aussi drôle: il a une S80 de gaz (pour mémoire 36m), il n'y a aucune raison de s'affoler...

Si vraiment le solénoïde était encrassé au point de se bloquer ouvert (surement l'incident le plus rare, mais aussi le plus merdique...quoique à 36m...) il faudrait mettre une grille/filtre dans l'arrivée d'O2, comme sur un Inspiration et puis l'affaire est réglée...

Le tout filmé en qualité "grand spectacle": j'ai du mal avec ce genre de mise en scène :-)

Amicalement

Avatar du membre
Nicool
Wingmaster
Messages : 328
Enregistré le : 27 sept. 2011, 09:18
Recycleur : rEvo III Micro FT
Localisation : Sydney
Contact :

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#33 Message par Nicool » 13 févr. 2017, 22:30

Humuhumu a écrit : Une PpO2 de 1,9: et alors ?
Euh... rassures moi tu plonges avec quel setpoint et tu teste tes cellules a quelle PO2?
Ma gallerie Flickr: https://www.flickr.com/photos/nicolaslenaremy/

Avatar du membre
gcocs
Long hose addicted
Messages : 74
Enregistré le : 14 juin 2016, 15:59
Localisation : Liège (Belgique)

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#34 Message par gcocs » 13 févr. 2017, 23:05

Nicool a écrit :
Humuhumu a écrit : Une PpO2 de 1,9: et alors ?
Euh... rassures moi tu plonges avec quel setpoint et tu teste tes cellules a quelle PO2?
Quand j'ai commencé la plongée au début des années 70, le maximum autorisé était de 2 bars O2 ...
Et certains allaient se promener à l'air à -90 m soit une pp O2 = 2,1 bars. Ils utilisaient les tables de décompression de la Marine Nationale ...

Donc 1,9 est une valeur élevée mais la probabilité de faire une hyperoxie dans l'instant est assez faible. La durée d'exposition est une variable importante.

Avatar du membre
papamorse
NPSFQQA
Messages : 3918
Enregistré le : 02 janv. 2006, 22:30
Recycleur : inspi, what else ?
Localisation : Nice, Alpes Maritimes,France

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#35 Message par papamorse » 14 févr. 2017, 12:16

yvonnik a écrit :...

Oui, j'imagine bien, des fils en plus, des joints en plus, et pleins de cas de pannes en plus. C'est aussi ça qui me fait reculer... !
Une pièce intermédiaire de Tecme, 3 raccords en T pour récupérer la tension des cellules . Pas de problème depuis 6 ans que j'utilise (moins profond que vous certainement ) mais ça a sauvé une ou deux plongées . (entre autre celle d'un copain à Malte qui avait un souci avec son inspi ) Maintenant j'ai un ostc CR au bout , mais avant j'avais juste un lecteur de PPO2 avec un ostc II en redondance et ça allait très bien. Tant que tu sais ce que tu respires... sinon, c'est effectivement BO et retour sur la boucle à 6 m...
Le seul gros défaut que je trouve à l'inspi c'est que la redondance n'est pas toujours parfaite. J'ai eu la machine que s'est éteinte une fois et là, tes 2 calculateurs,une fois éteints, ne te servent à rien...

Avatar du membre
Exposure
Long hose addicted
Messages : 83
Enregistré le : 02 oct. 2011, 22:45
Recycleur : Inspiration
Localisation : France, Malte

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#36 Message par Exposure » 14 févr. 2017, 12:38

Dans un ouvrage de Bruce Wienke on trouve une table d'exposition exceptionnelle affichant un temps Max de 45 minutes à une ppo2 de 1.9bar contre 45 minutes à 1.6bar dans la table standard (science of diving - page 209). Les niveaux pris dans les tables standards tiennent compte d'un traitement en chambre de recompression suite à un accident. Dépasser la limite peut donc être sans conséquence ou bien empêcher un traitement médical.

Il y a sur un forum US un profil de plongée plutôt indécent qui circule avec un CNS qui atteint 4900% en fin de plongée. En parallèle, des cas de toxicité à l'oxygène en CCR et ppo2 de 1,3bar ont été rencontrés sur des durées inférieures aux tables standard.

Avatar du membre
mike
Super secouriste
Messages : 1072
Enregistré le : 28 janv. 2007, 16:01
Recycleur : rEvoIII micro rMS
Localisation : Genève
Contact :

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#37 Message par mike » 14 févr. 2017, 17:06

gcocs a écrit : Quand j'ai commencé la plongée au début des années 70, le maximum autorisé était de 2 bars O2 ...
Et certains allaient se promener à l'air à -90 m soit une pp O2 = 2,1 bars. Ils utilisaient les tables de décompression de la Marine Nationale ...

Donc 1,9 est une valeur élevée mais la probabilité de faire une hyperoxie dans l'instant est assez faible. La durée d'exposition est une variable importante.
Bonjour,

Une fois de plus on ne peut pas comparer le circuit ouvert et le recycleur CCR.... à 90m à l'air tu sais que tu as 2,1PpO2, d'ailleurs là perso plus la PpN2 qui me :peur:

A 36m qui te qu'il respire pas 4 de PpO2 ? J'ai jamais vu une cellule / électronique afficher plus de 2,55PpO2

Attention dans bien des domaines on ne peut pas faire des parallèles entre le OC et le CCR

ABE
Amicalement Mike
www.recycleur.eu
___________________
Les Suisses ne sont pas neutres, ils attendent de savoir de quel coté Chuck Norris se situe

Avatar du membre
Nicool
Wingmaster
Messages : 328
Enregistré le : 27 sept. 2011, 09:18
Recycleur : rEvo III Micro FT
Localisation : Sydney
Contact :

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#38 Message par Nicool » 14 févr. 2017, 20:00

mike a écrit :
gcocs a écrit : Quand j'ai commencé la plongée au début des années 70, le maximum autorisé était de 2 bars O2 ...
Et certains allaient se promener à l'air à -90 m soit une pp O2 = 2,1 bars. Ils utilisaient les tables de décompression de la Marine Nationale ...

Donc 1,9 est une valeur élevée mais la probabilité de faire une hyperoxie dans l'instant est assez faible. La durée d'exposition est une variable importante.
Bonjour,

Une fois de plus on ne peut pas comparer le circuit ouvert et le recycleur CCR.... à 90m à l'air tu sais que tu as 2,1PpO2, d'ailleurs là perso plus la PpN2 qui me :peur:

A 36m qui te qu'il respire pas 4 de PpO2 ? J'ai jamais vu une cellule / électronique afficher plus de 2,55PpO2

Attention dans bien des domaines on ne peut pas faire des parallèles entre le OC et le CCR

ABE
C'est exactement le sens de ma remarque. Clairement le gars n'avait pas regardé sa PpO2 pendant x minutes (duree potentiellement importante), et quand il lit 1,9 il peut bien s'agir de 2, 2.5 4...

Pour moi une PO2 affichee a 1,6 ou plus c'est bailout immediat (sauf si ca vient de monter sous mes yeux pour une cause connue; ex descente brusque ou injection manuelle trop genereuse, auquel cas je dilue), car potentiellement je suis en train de respirer beaucoup plus.
Ma gallerie Flickr: https://www.flickr.com/photos/nicolaslenaremy/

Avatar du membre
gcocs
Long hose addicted
Messages : 74
Enregistré le : 14 juin 2016, 15:59
Localisation : Liège (Belgique)

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#39 Message par gcocs » 15 févr. 2017, 09:47

mike a écrit :
gcocs a écrit : Quand j'ai commencé la plongée au début des années 70, le maximum autorisé était de 2 bars O2 ...
Et certains allaient se promener à l'air à -90 m soit une pp O2 = 2,1 bars. Ils utilisaient les tables de décompression de la Marine Nationale ...

Donc 1,9 est une valeur élevée mais la probabilité de faire une hyperoxie dans l'instant est assez faible. La durée d'exposition est une variable importante.
Bonjour,

Une fois de plus on ne peut pas comparer le circuit ouvert et le recycleur CCR.... à 90m à l'air tu sais que tu as 2,1PpO2, d'ailleurs là perso plus la PpN2 qui me :peur:

A 36m qui te qu'il respire pas 4 de PpO2 ? J'ai jamais vu une cellule / électronique afficher plus de 2,55PpO2

Attention dans bien des domaines on ne peut pas faire des parallèles entre le OC et le CCR

ABE
A me relire, je m'aperçois que je n'ai pas été suffisamment clair. Désolé.

Les 2 bars d'O2, c'était à l'oxygène pur. Les recycleurs O2 étaient largement enseignés par exemple dans les clubs de la péninsule italienne. Et dans les clubs Febras (CMAS belge), on expliquait qu'on pouvait plonger jusque -10 m en recycleur O2. Même si ce n'était pas une pratique courante pour les belges.

Par contre, il arrivait régulièrement que des plongeurs OC air aillent faire un tour dans les -90 m. Les tables existaient pour de telles profondeurs et rien ne l'interdisait.

Avatar du membre
diveman3007
Wingmaster
Messages : 369
Enregistré le : 06 déc. 2009, 18:42
Recycleur : rEvo II
Localisation : BE

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#40 Message par diveman3007 » 18 févr. 2017, 17:23

le tout est une question d’éducation et école , :biere:
on inculque la mort dans d'atroce souffrance au dela de 1..6 ,alors que en CO ou CCR on passe les 2 de ppo2 souvent
je plonge depuis des année en fermé a 12 ans dans l’étang des parents en fermé a 18 pour la deco a l'o2 avec mon bi10 a 26 ans en fermé maison j'en ai plus de 40 et on a donc moin peur des ppo2 de plus de 2 ce qui étais fréquent
je fait des decos tres agressive sur des profondes (plus de 100m ) cad en sortant de la zone profond vers 80m pour les 1er palier de 1 min je pousse a 2.5 et remonte en gardant entre 1.6 et 2.5 donc on gagne en deco ( un peut plus que la fenêtre d'o2 )en arrivant a 12m on remet sur 2 ppo2 10minute puis je reste a 8m et fini la deco a1.6
sur sur 120m 20 min fond et 3h de plongée on sort 30 min avant un schema classique
je ne suis pas seul a le faire c'est connu dans la plongée profonde ,
mon ancien ida-71 passais a seulement a 20m le diluant
HANS ASS a plongé des années en pur sur des fonds de 20m il est mort a 94 ans
mes sondes sur une plongée sur le Haven allait de 2.4 a 0.92 sur 3 afficheurs ,pas de panique :npsfqqa: on est au dessus de 0.21 c'est bon (a 23'30 sur la vidéo https://www.youtube.com/watch?v=GAsdxOiKYro" onclick="window.open(this.href);return false; )
tout cela pour dire que paniquer ou même juste stresser est plus dangereux en ccr et qu'il vaux mieux expliquer la réalité des choses que de mettre des barrière trop importante sous couvert de la sécurité
je ne dit pas que ce n'est pas dangereux sous certaine circonstance mais chaque cas est différant mais 2 de ppo2 c'est a la limite risible et facile a gérer et ramener a 1.3
comme le pense certain peut etre une video de demo pour les cours ????? pourquoi pas c'est plus ludique que sur papier et en théorie
mon avis
lancer les pierres j'ai l'habitude mais constructif svp :fouet:
fabien

Avatar du membre
Nicool
Wingmaster
Messages : 328
Enregistré le : 27 sept. 2011, 09:18
Recycleur : rEvo III Micro FT
Localisation : Sydney
Contact :

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#41 Message par Nicool » 19 févr. 2017, 21:51

diveman3007 a écrit :le tout est une question d’éducation et école , :biere:
on inculque la mort dans d'atroce souffrance au dela de 1..6 ,alors que en CO ou CCR on passe les 2 de ppo2 souvent
je plonge depuis des année en fermé a 12 ans dans l’étang des parents en fermé a 18 pour la deco a l'o2 avec mon bi10 a 26 ans en fermé maison j'en ai plus de 40 et on a donc moin peur des ppo2 de plus de 2 ce qui étais fréquent
je fait des decos tres agressive sur des profondes (plus de 100m ) cad en sortant de la zone profond vers 80m pour les 1er palier de 1 min je pousse a 2.5 et remonte en gardant entre 1.6 et 2.5 donc on gagne en deco ( un peut plus que la fenêtre d'o2 )en arrivant a 12m on remet sur 2 ppo2 10minute puis je reste a 8m et fini la deco a1.6
sur sur 120m 20 min fond et 3h de plongée on sort 30 min avant un schema classique
je ne suis pas seul a le faire c'est connu dans la plongée profonde ,
mon ancien ida-71 passais a seulement a 20m le diluant
HANS ASS a plongé des années en pur sur des fonds de 20m il est mort a 94 ans
mes sondes sur une plongée sur le Haven allait de 2.4 a 0.92 sur 3 afficheurs ,pas de panique :npsfqqa: on est au dessus de 0.21 c'est bon (a 23'30 sur la vidéo https://www.youtube.com/watch?v=GAsdxOiKYro" onclick="window.open(this.href);return false; )
tout cela pour dire que paniquer ou même juste stresser est plus dangereux en ccr et qu'il vaux mieux expliquer la réalité des choses que de mettre des barrière trop importante sous couvert de la sécurité
je ne dit pas que ce n'est pas dangereux sous certaine circonstance mais chaque cas est différant mais 2 de ppo2 c'est a la limite risible et facile a gérer et ramener a 1.3
comme le pense certain peut etre une video de demo pour les cours ????? pourquoi pas c'est plus ludique que sur papier et en théorie
mon avis
lancer les pierres j'ai l'habitude mais constructif svp :fouet:
fabien
Interessant! Je ne savais pas que certains plongeurs CCR se mettaient volontairement a une PPO2 superieure a 1.6 dans certaines circonstances.
Par contre j'imagine qu'il n'y a pas de tables, c'est un peu "experimental" (n'y vois rien de péjoratif) comme mode de déco non?

Par curiosité, comment valides-tu la linéarité de tes cellules jusqu'a 2.5, et quand le fais-tu?
Question bonus: combien de temps les cellules tiennent-elles avant de ne plus atteindre 2.5? J'ai eu plusieurs cellules qui ont atteint 2 ans en montant toujours a 1.6, mais a 2.5 je suis curieux.
Ma gallerie Flickr: https://www.flickr.com/photos/nicolaslenaremy/

Avatar du membre
Humuhumu
PVI guru
Messages : 136
Enregistré le : 12 juil. 2011, 12:20
Recycleur : Inspi. Vision 2020

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#42 Message par Humuhumu » 19 févr. 2017, 22:32

Nicool a écrit :
Humuhumu a écrit : Une PpO2 de 1,9: et alors ?
Euh... rassures moi tu plonges avec quel setpoint et tu teste tes cellules a quelle PO2?
Salut,

Je plonge avec un SP à 1,3 au fond, comme tous les plongeurs en Inspiration. Je teste mes cellules à chaque plongée, pour vérifier qu'elles ne plafonnent pas, j'envoie de l'O2 et je vérifie qu'elles passent les 1,3, souvent je déclenche l'alarme à plus de 1,6, là aussi je ne pense pas être très différents des autres. J'utilse mes cellules 18 mois à partir de leur date de fabrication, bref que du standard, largement enseigné comme ça (je fais d'ailleurs ce que j'enseigne ;-)...

Donc à 1,9, ça fait longtemps que j'ai eu une alarme et à 36m, j'ai pas vraiment besoin de m'en faire pour ça, il suffit de rincer un peu, de remonter et basta. Si le problème persiste, j'ai une vanne de coupure de solénoïde: je coupe le solénoïde et je pilote en manuel, c'est quoi le problème ? Ça reste une "plongeouille" à 36m, y a pas de quoi se faire une psychose.

Amicalement

Avatar du membre
venturi
NPSFQQA
Messages : 2827
Enregistré le : 27 déc. 2005, 15:58
Recycleur : un à la fois
Localisation : Stromness, Kabelvaag

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#43 Message par venturi » 20 févr. 2017, 12:24

c'est pas un peu trop extrapoler de prendre des valeurs d'oxygénothérapie en caisson et les transposer à l'immersion qui a d'autres contraintes ?
Cigarettes, Whisky, et p'tites pépées O2

Avatar du membre
diveman3007
Wingmaster
Messages : 369
Enregistré le : 06 déc. 2009, 18:42
Recycleur : rEvo II
Localisation : BE

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#44 Message par diveman3007 » 21 févr. 2017, 19:32

Bonjour a tous
en gros
pour le retour de cette technique on a quand même quelque année , cela vient de l'armée (italienne en majeur partie )
comme dab ,des grand sportif entrainé ect , mais c'est pas nouveau ,on a plutôt mis des marges ,ce que je comprend bien suret qui est logique ,
les tables n'existe pas mais les protocoles sur pc existe ,on me les a montré et il est possible de planifier ,mais c'est un doc qui avait cela donc l'avoir c'est dur
pour les cellules je fait seulement 6 a 10 plongées par an max avec c'est valeur plus les autre plongées bien sur et elle tienne entre 1 et 2 ans max ensuite soit poubelle ou au stick ,je ne peut pas dire ci elle vieillisse plus vite ou pas ,et pour le teste au delà de 1.6 c'est a la remontée et au 1er palier que je la pousse elle monte temps mieux elle ne veut pas passer les 2.3 pas grave la deco est calculée en fonction et ce n'est pas un impératif les 2.5 mais au dessus de 2.2 quand meme pour etre efficace .
bien sur au départ je les testes a 1.6
pour le caisson ,c'est l'inverse la plongée o2 et a 20m existait avant le caisson thérapeutique ,les contraintes sont l'eau et le risque de crise mais le résultat physiologique est globalement est le même sauf bien sur la facilité de secours en caisson en cas de crise
en caisson on reste longtemps a des ppo2 elevée ( traitement de gangrène gazeuse par ex ) mais en plongée ce sont des pics cours pour les paliers profond et de pics moins haut pour les palier a 6m
donc on joue avec le corps a moins de contrainte que en continu
difficile d'expliquer toute les subtilités au clavier
j’essayerais de ramener des documents mais c'est pas pour demain mais je vais le faire
fabien

Avatar du membre
Nicool
Wingmaster
Messages : 328
Enregistré le : 27 sept. 2011, 09:18
Recycleur : rEvo III Micro FT
Localisation : Sydney
Contact :

Re: Cas réel d'une PPO2 trop haute

#45 Message par Nicool » 23 févr. 2017, 20:17

diveman3007 a écrit :Bonjour a tous
en gros
pour le retour de cette technique on a quand même quelque année , cela vient de l'armée (italienne en majeur partie )
comme dab ,des grand sportif entrainé ect , mais c'est pas nouveau ,on a plutôt mis des marges ,ce que je comprend bien suret qui est logique ,
les tables n'existe pas mais les protocoles sur pc existe ,on me les a montré et il est possible de planifier ,mais c'est un doc qui avait cela donc l'avoir c'est dur
pour les cellules je fait seulement 6 a 10 plongées par an max avec c'est valeur plus les autre plongées bien sur et elle tienne entre 1 et 2 ans max ensuite soit poubelle ou au stick ,je ne peut pas dire ci elle vieillisse plus vite ou pas ,et pour le teste au delà de 1.6 c'est a la remontée et au 1er palier que je la pousse elle monte temps mieux elle ne veut pas passer les 2.3 pas grave la deco est calculée en fonction et ce n'est pas un impératif les 2.5 mais au dessus de 2.2 quand meme pour etre efficace .
bien sur au départ je les testes a 1.6
pour le caisson ,c'est l'inverse la plongée o2 et a 20m existait avant le caisson thérapeutique ,les contraintes sont l'eau et le risque de crise mais le résultat physiologique est globalement est le même sauf bien sur la facilité de secours en caisson en cas de crise
en caisson on reste longtemps a des ppo2 elevée ( traitement de gangrène gazeuse par ex ) mais en plongée ce sont des pics cours pour les paliers profond et de pics moins haut pour les palier a 6m
donc on joue avec le corps a moins de contrainte que en continu
difficile d'expliquer toute les subtilités au clavier
j’essayerais de ramener des documents mais c'est pas pour demain mais je vais le faire
fabien
Super interessant, et impatient de voir les docs dont tu parles.

En revanche, il y a toujours un truc que je ne pige pas avec les cellules: je peux tout à fait admettre qu'il soit possible de respirer une PPO2 à 2,5 pendant certains paliers sans danger (si ça a été prouvé sur un grand nombre de plongées, alors c'est valable, au moins pour une certaine catégorie de plongeurs).
Mais si ta cellule est limitée en courant, et que quand elle t'affiche 2,5, tu es en fait en train de respirer 3 ou 4, tu as peut-être un problème, car ton modèle te dis que 2,5 c'est tolerable, mais pas forcement 3 ou 4.

Non?
Ma gallerie Flickr: https://www.flickr.com/photos/nicolaslenaremy/

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré