Page 1 sur 1

maintenance surpresseur ROB 22

Posté : 31 oct. 2018, 09:16
par JMB
Bonjour,
J'utilise un surpresseur ROB22 Maximator depuis de nombreuses années.Il doit commencer à se faire un peu vieux et je suis obligé de changer les 2 joints de guidage hp 1 fois par an environ. (extrusion des dits joints).
Je les paye 25 euros le joint (chez Maximator France à Rantigny) ce que je trouve un peu cher (plus frais de ports) . Existe t'il une seconde source Merci.

Re: maintenance surpresseur ROB 22

Posté : 31 oct. 2018, 09:26
par dangue
Bonjour

Ces joints sont comment? quel est leur emplacement?...
Des joints toriques un peux spéciaux, ou joints en U (PTFE) avec un joint torr à l’intérieur ? .
Quelles sont les dimensions?
Une photo peut étre...

Re: maintenance surpresseur ROB 22

Posté : 31 oct. 2018, 23:11
par JMB
Bonjour,
maximator.JPG
Repères 35 36 et 37.
Il s'agit de joints spéciaux large (pas toriques) et dans un matériau rigide, ils servent de guidage au piston hp. Le premier est inséré dans un joint torique traditionnel.
Ils me semblent très spécifiques.

Re: maintenance surpresseur ROB 22

Posté : 01 nov. 2018, 11:19
par RAIRA83
Bonjour,

J'ai aussi un maximator R22 et il faut que je m'en occupe aussi,

Si tu as les joints neufs ( modèle ), le mieux est de passer chez cadif à Six Fours , ils ont ou peuvent faire tous les joints..

En achetant une petite quantité, on réduit les coûts.

Tiens moi au courant

Hervé

Re: maintenance surpresseur ROB 22

Posté : 01 nov. 2018, 16:57
par dangue
Vous trouvez une barre de PEEK du diamétre exterieur des joints et vous les usinez..C'est ce qui vous reviendra le moins cher ...mais c'est assé étonnant que les joints d'origine s'usent aussi vite...
Sur mes boosters, le montage est différents, les joints de pression sont solidaire du piston et il faut vraiment qu'ils soient trés usé/beaucoup d’heures de fonctionnement avant qu'ils se mettent à fuir .Ils ont une forme qui fait que la pression
les plaque sur le cylindre .
Aprés, avec les tous petits booster , comme on est toujours préssé, on a tendance à aller toujours au max de leur possibilité ...la contre partie c'est une usure rapide ..et en plus, des fois ça chauffe trop et pas de chance, on allume le BBQ <D

Re: maintenance surpresseur ROB 22

Posté : 02 déc. 2018, 00:59
par JMB
dangue a écrit :
31 oct. 2018, 09:26
Bonjour

Ces joints sont comment? quel est leur emplacement?...
Des joints toriques un peux spéciaux, ou joints en U (PTFE) avec un joint torr à l’intérieur ? .
Quelles sont les dimensions?
Une photo peut étre...
la photo du joint extrudé.
IMG_5704.JPG

Re: maintenance surpresseur ROB 22

Posté : 03 déc. 2018, 12:12
par dangue
On dirait du PEEK...ben là, c'est un joint de forme spécifique ..c'est origine ou tu fabriques..il est probable que le PTFE puisse aussi le faire....
si il s'extrude, c'est qu'il y a trop de jeux quelque part, donc avant de monter un joint neuf, trouve le pourquoi du comment. Il y surement une usure ou alors quelque chose de désséré..
Pour fabriquer, il va falloir un joint neuf pour extrapoler les dimensions (joint neuf /logement/diamètre piston)

Re: maintenance surpresseur ROB 22

Posté : 05 févr. 2019, 08:45
par JMB
De passage vers l'usine, j'ai du coup acheté 2 joints de guidage neufs (25 euros ;-) ) par contre je pense que cela n'ai pas fini car en fait en regardant le piston de prêt on a vu avec le chef d'atelier que ce dernier était rayé (rongé par de l'oxydation alors qu'inox). En fait il m'a expliqué que cela arrivait assez souvent si on n'utilisait pas le surpresseur pendant un certain temps et stocké dans une ambiance très humide. Ce qui avait été mon cas une année (pas rangé dans mallette étanche ). Conseil pour hivernage le remplir d'azote ou helium puis boucher orifice avant stockage dans mallette étanche. Pour moi cela va être surement un piston neuf et cher....