Le Coelacanthe de Gulen en Norvège

Recherche binôme désespérément
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Apel Emoi Evo+
Nawak team
Messages : 830
Enregistré le : 21 juil. 2011, 22:13
Recycleur : Evolution+

Le Coelacanthe de Gulen en Norvège

#1 Message par Apel Emoi Evo+ » 02 nov. 2017, 21:03

Bonjour, aujourd'hui je vais vous compter une petite histoire sur cette plongée.

Avant de commencer je vous avoue avoir hésité sur le titre de cette vidéo. J'aurais pu l'intitulée :

Plongée test phare
Plongée de Dingue ! Le poisson filmé sur cette vidéo est une lingue.
A la recherche du Cœlacanthe de Gulen
Etc . . . Il y avait matière à faire.

Bref, pour ceux qui ont suivi le séjour en Norvège, il y avait une 1ère plongée de ré-adaptation = Check Dive; voir la video correspondante sur mon murs.

Dans cette plongée, le principe était donc de vérifier sa configuration, etc Et il y avait la possibilité de plongée sur un poisson que l'on pensait au départ s'appeler poisson loup
ou tout autre nom exotique de ce genre. En fait nous l'apprendrons un peu plus tard que nous allions rencontrer Arielle ! Si si Arielle, son petit surnom ici à Gulen ;-)
Lors du briefing, la profondeur sur le dessin pour trouver ZE poisson est sur 25 m; facile pour une check dive et pour nos amis en circuit ouvert c'était une plongée "sans déco" si
bien gérée.

Bien nous voilà tous parti pour cette petite plongée. Comme vous avez pu le voir sur la 1ère vidéo de ce séjour, nous sommes tous revenus bredouille de chez bredouille.
Pas grave, la plongée était tout de même très sympa : couleur, ambiance, faune et flore m'ont enchanté à merveille; un total dépaysement de mon coté !
C'est raté mais je m'en fou, la météo est au beau fixe et le séjour s'annonce de très bonne augure.

Le début du séjour s'écoule à merveille et les 1er signe d'une mauvaise météo s'annonce . . . C'est pas grave (pour la seconde fois), nous avons la possibilité de refaire la check dive en attendant des
jours meilleurs.

Donc seconde plongée, c'est fois-ci nous nous renseignons auprès du club pour savoir ou était notre erreur. Bingo ! La profondeur n'est pas de 25 m mais 35 m ! Ah pas étonnant alors de
s'être loupé ! De plus à cette profondeur il y a un gros rocher qui ne peut pas se louper et vous y êtes !

Afin que tout le monde puisse profiter de voir ce poisson, je propose au circuit ouvert de stationner dans la zone des 20/25 m et dès qu'ils s'apercoivent nos appels de "plein" phares
ou des flashs de Paul plus connu sous le surnom de Polo qui est en mission spécial là-bas avec son méga super appareil photo et son expérience avec, évidemment.

Plouf, plouf, plouf etc . . . C'est le bruit des plongeurs qui se mettent à l'eau, désolé j'ai pas trouvé mieux.

Puis la profondeur s'égraine très vite 25, 12500, on a passé le cap des 100 c'est dingue ! 35 000 la pression est énorme mais on y est ! Hélas rien rien on se risque dans des
profondeurs abyssale 42 000 mm; même James Cameron n'a pas atteinte cette profondeur ! La chaux s'est transformé en un caillou compact, l'oxygène est devenu toxique depuis un bon
moment, le trimix rare du dilant + les gazs rare, nous permet tout juste de résister à la narcose.
Puis vers 42 000 voir 45 000 mm c'est la surprise, un gros rocher, je suis dans le briefing là, j'essai de résiter à la narcose Et . . . Yes Elle est là, tapissée sous ce rocher.

Le Coelacanthe de Gulen Dive Resort ! Enfin à porter de ma Gopro !

Ballesta peut aller se ranger on l'a fait c'est incroyable on y est ! Les phares sont à pleine puissance, les flashs crépitent, la GoPro enregistre. Le poisson lui se terre comme
il peut sous son rocher mais trop tard il en prend plein la "censuré".

Super tout le monde en profite même les circuits ouverts.

Une autre surprise nous attend, un bébé Coelacanthe se trouve pas très loin d'ici et se cache comme sa grande soeur sous un rocher plus modeste.
Cette bébé Arielle est plus timide et plus vive sous nos phares et flashs; cela se voit à la cadence de mouvement de ses nageoires. Ce n'est que mieux pour elle car je me mets à sa
place et je suis sur que je n'en mènerais pas large non plus devant ces gros objets mal habile et leurs gros yeux !

Il est temps de retourner vers le centre . . . Mais ce n'est pas fini ! Arielle la grande plus habituée à la visite de plongeur nous retrouve quelques mètres plus loin pour nager
encore quelques moments avec nous. Nous apprendrons à notre retour au centre qu'Arielle aime bien "dancer" devant le plongeur en accompagnant les mouvements de tête
du plongeur devant son masque !
J'en profite pour filmer Olivier qui certainement à sa surprise filme lui aussi Arielle à quelques centimètres de sa GoPro !
La scène dure 3 mn environ; je n'ai mis que quelques secondes sur la vidéo. Je décide de laisser Arielle et de continuer notre chemin vers la surface . . .
Arielle nous accompagne encore un peu pour nous montrer le chemin du retour je suppose ?

Le retour est facile, il faut inverser les repères, roche main droite, le câble, le tombant, on remonte et bizarre il y a beaucoup de ressemblance mais on ne retrouve pas cette petite
langue de sable puis le bateau de la télévision . . . Je me retourne et fait signe à Oliver du genre c'est par ou maintenant ? Demi tour me fait il par signe . . .
J'ai du aller un peu trop loin. Donc demi tour . . . Mais même sensation, pas de sable ni de bateau pourtant on ne doit pas être loin . . .

Bien bien ne retrouvant pas nos repères habituels nous lâchons tous un parachute.

Houla bon de diousse le centre est de l'autre coté ! Nous avons traversé le bras de mer ;-)

Et bien quelle aventure cette plongée, le Cœlacanthe de Gulen, cela se mérite !

N'est ce pas ?

La vidéo par un clic de souris ici :

https://youtu.be/-vSuuNfTeSY

Avec ou sans cœlacanthe bonnes bulles !

YaNiK
Apel Emoi Yessuila

Avatar du membre
pmk
NPSFQQA
Messages : 1750
Enregistré le : 17 déc. 2011, 23:49
Recycleur : JJ-CCR
Localisation : Anse Sainte-Anne

Re: Le Coelacanthe de Gulen en Norvège

#2 Message par pmk » 02 nov. 2017, 21:54

Bonjour,

Que d'émotion dans ce récit !!

Et que de peur aussi
Image
:peur: :peur: :peur: :peur: :peur: :peur: :peur: :peur:

Pour une fin heureuse...
Image
:bisous: :bisous: :bisous: :bisous: :bisous: :bisous: :bisous: :bisous:


Merci.
Au revoir.

Avatar du membre
on-off
NPSFQQA
Messages : 1857
Enregistré le : 05 oct. 2008, 22:30
Recycleur : Ça vient, doucement!
Localisation : Martigues 13

Re: Le Coelacanthe de Gulen en Norvège

#3 Message par on-off » 03 nov. 2017, 17:24

Salut,

Sympa la météo,
Pour le climat, je préfère le 13 ...

Bon we à tous,

J-Luc
Vive l'étrier 300 bars ...

Avatar du membre
papamorse
NPSFQQA
Messages : 3928
Enregistré le : 02 janv. 2006, 22:30
Recycleur : inspi, what else ?
Localisation : Nice, Alpes Maritimes,France

Re: Le Coelacanthe de Gulen en Norvège

#4 Message par papamorse » 03 nov. 2017, 18:40

Tout ça pour une mostelle........... :sarcastic:

Avatar du membre
Apel Emoi Evo+
Nawak team
Messages : 830
Enregistré le : 21 juil. 2011, 22:13
Recycleur : Evolution+

Re: Le Coelacanthe de Gulen en Norvège

#5 Message par Apel Emoi Evo+ » 04 nov. 2017, 21:41

Apel Emoi Yessuila

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré