Conseil surfiltre gonflage

Choix et utilisation du materiel technique
Répondre
Message
Auteur
Netgear
Tekkie
Messages : 6
Enregistré le : 06 mars 2016, 22:36

Conseil surfiltre gonflage

#1 Message par Netgear » 02 juin 2019, 22:26

Salut,

Je souhaite m'équiper d'un surfiltre pour gonfler ma pony O² temporairement en Nx 32 pour passer l'été et garder une aisance dans la manipulation sous l'eau de ma pony.
J'ai en effet accces à un compresseur à membrane.

Avez vous des précos sur un modèle de surfiltre en particulier ?

Est ce suffisant pour garder la pony non polluée afin de la repasser en O² pur fin d'été ?

Netgear

Avatar du membre
Christophe 38
Jeune retraité
Messages : 6698
Enregistré le : 12 déc. 2005, 19:18
Localisation : de retour à Mayotte ? (ter)

Re: Conseil surfiltre gonflage

#2 Message par Christophe 38 » 03 juin 2019, 10:25

Netgear a écrit :
02 juin 2019, 22:26
Salut,

Je souhaite m'équiper d'un surfiltre pour gonfler ma pony O² temporairement en Nx 32 pour passer l'été et garder une aisance dans la manipulation sous l'eau de ma pony.
J'ai en effet accces à un compresseur à membrane.

Avez vous des précos sur un modèle de surfiltre en particulier ?

Est ce suffisant pour garder la pony non polluée afin de la repasser en O² pur fin d'été ?

Netgear

yop

un compresseur ne devrait pas sortir plus de 0.5 mg d'hydrocarbures par m3 (on en est parfois tres loin, voir les gouts de gras que nous avons en respirant en plongée)
Les meilleurs filtres ou surfiltres (nitrox) tamisent jusqu'à 0.3 mg/m3
Pour rester oxy clean, il faut ne laisser passer, au maximum, que 0.1mg/m3.

Pour les filtres qualité oxygène, il faut y mettre le prix : https://www.innodive.com/store/lyres-et ... t-426.html

Ajouter 2 surfiltres, l'un derriere l'autre n'est pas LA solution : si tu mets 2 passoires l'une derriere l'autre, tu ne piegeras toujours pas toutes les particules qui auront reussi à passer la premiere....

Il faudra également que le gonfleur accepte la présence d'un filtre (le tien), intercallé sur la rampe.

Selon le nombre de gonflages que tu lui feras subir, tu devras prévoir le changement de la cartouche du surfiltre (le mien est prévu pour filtrer 25m3 de gaz (mais n'est pas prévu pour me donner une qualité oxy clean))

Logiquement, ton bloc va etre pollué ; le challenge sera de trouver quelqu'un de compétent pour dégraisser le bloc, le robinet et le détendeur à la fin de la saison.

A toi de voir si le jeu en vaut la chandelle. :siffle:


j'attends de lire d'autres avis (avec interet) :biere:
la pétition : [url]http://minilien.fr/a0lllj[/url]
le blog : [url]http://normenitroxm26.over-blog.fr[/url] les autres arguments, en dessous

ALEX29720
Long hose addicted
Messages : 57
Enregistré le : 26 déc. 2018, 15:10
Recycleur : inspiration vision

Re: Conseil surfiltre gonflage

#3 Message par ALEX29720 » 03 juin 2019, 10:50

salut
je gonfle des pony à différents pourcentages (de30% à 90%) soit par stick pour les <40% soit par transfert pour les >40% et complément air ou 36% depuis des année avec un compresseur classique et un sur-filtre acheté chez innodive https://www.innodive.com/store/lyres-et ... e-232.html sans aucun problème avec un changement régulier de cartouches filtrantes tous les 2 ans (environ 70 blocs 11l et 7 litre)
et un contrôle lors du TIv sans traces de pollution grasse.

Avatar du membre
dangue
Pied Nickelé
Messages : 4759
Enregistré le : 09 déc. 2005, 16:45
Recycleur : PSCR
Localisation : drome

Re: Conseil surfiltre gonflage

#4 Message par dangue » 03 juin 2019, 11:21

Christophe 38 a écrit :
03 juin 2019, 10:25
Netgear a écrit :
02 juin 2019, 22:26
Salut,

Je souhaite m'équiper d'un surfiltre pour gonfler ma pony O² temporairement en Nx 32 pour passer l'été et garder une aisance dans la manipulation sous l'eau de ma pony.
J'ai en effet accces à un compresseur à membrane.

Avez vous des précos sur un modèle de surfiltre en particulier ?

Est ce suffisant pour garder la pony non polluée afin de la repasser en O² pur fin d'été ?

Netgear



Ajouter 2 surfiltres, l'un derriere l'autre n'est pas LA solution : si tu mets 2 passoires l'une derriere l'autre, tu ne piegeras toujours pas toutes les particules qui auront reussi à passer la premiere....

Christophe, là , je vais te contredire :ane: .... Je pense que tu en est resté à un trés vieux post de quelqu'un qui comparait les filtres de compresseur d'air respirable et les surfiltres CA+TM à des tamis (comme pour tamiser du sable) . Effectivement que dans ce cas, on a beau rajouter des tamis identiques les uns derrière les autres , ils filtrerons toujours la même taille et laisserons passer les plus petites dimensions.

Sauf qu'un filtre charbon actif + tamis moléculaire (les filtres et sur filtres air respirable) fonctionnent plutôt comme des éponges (les granulés) disposées de façon à ce que les molécules ( air/huile/eau et autres) ne puissent pas aller en lignes droite. Elles sont obligées de slalomer entre les granulés, de ce fait, elles touchent obligatoirement les granulés de TM et CA qui au passage piègent les molécules pour lesquelles ils sont efficace , et les gardent emprisonnées . Comme une éponge, leur efficacité dépend de leur saturation. Au plus ils sont saturé de molécule, au moins ils vont les piéger facilement .
Le Tamis moleculaire est là principalement pour piéger la vapeur d'eau et empêcher celle ci de venir saturer le charbon actif qui lui est trés efficace pour piéger les vapeurs d'huiles ( et autres) .
Certains filtre contiennent deux étages filtrant de conception différentes. Le 1 er étage , une cartouche coalescente,ne va piéger que l'huile . Il est là pour les cas un peu critique /si le compresseur a un souci et envoie trop d'huile en sortie de dernier étage. il va filtrer plus de 99% de l'huile qui va passer . Il est aussi trés efficace avec les particules, il peut filtrer des dimensions de moins de 1 Micron. Ce 1 er filtre va empêcher une saturation/encrassage rapide par l'huile du second étage de filtration,( filtration classique avec une cartouche TAMIS MOLECULAIRE + CHARBON ACTIF) . C'est ce genre de sur filtre que je monte sur les installations à poste fixe et pour
sur-filtrer des volumes +/- importants. Notez bien que pour fonctionner correctement/efficacement, un filtre ou /et sur filtre doit étre sous un minimum de 140 bar ...
En dessous cette pression, les granulés ne vont pas piéger efficacement les molécules....

de même, je vois trop souvent les fitres changés ou rechargé à date fixe ...Grosse, trés grosse erreur...Les filtres se saturent en fonction du volume de gaz qui va le traverser, mais aussi en fonction de l'humidité de celui ci et bien entendu de la quantité de vapeur d'huile contenue dans le gaz.
Entre l'été et l'hivers, , jour sec ou pluvieux , l'air va contenir plus ou moins de vapeur d'eau . Celle ci va étre piégée par le TM...Le TM saturé, c'est le CA qui va la piéger, et comme c'est plus facile à piéger que la vapeur d'huile, et qu'il y en a beaucoup, il va se charger d'eau et une fois saturé, il ne pourra plus piéger l'huile .
Dites vous Austin que lorsque vous commencez à ressentir un gout d'huile en respirant dans le bloc , c'est qu'il y en a vraiment une belle quantité...et que si vous utilisez toujours le même compresseur, ça fait un moment que vous envoyez de l'huile dans vos alvéoles pulmonaires ...Et une fois qu'elle y est, c'est pour longtemps. :sarcastic:

Utilisez plutôt les abaques fonction des températures ambiantes pour changer les cartouches filtre ou les recharger. C'est bien mieux pour la santé ..

Pour répondre directement à la 1 ere question , Il faudra nettoyer de temps en temps le bloc déco... Rien n'est parfait en ce monde , et il y aura toujours une molécule vicieuse qui passera au travers...Mais selon les montages/les filtres/les conditions , ce sera plus difficile dans certains cas que dans d'autres.
Pour être le meilleur, il suffit parfois que les autres soient moins bons

Avatar du membre
Christophe 38
Jeune retraité
Messages : 6698
Enregistré le : 12 déc. 2005, 19:18
Localisation : de retour à Mayotte ? (ter)

Re: Conseil surfiltre gonflage

#5 Message par Christophe 38 » 03 juin 2019, 11:54

dangue a écrit :
03 juin 2019, 11:21
Christophe 38 a écrit :
03 juin 2019, 10:25





Ajouter 2 surfiltres, l'un derriere l'autre n'est pas LA solution : si tu mets 2 passoires l'une derriere l'autre, tu ne piegeras toujours pas toutes les particules qui auront reussi à passer la premiere....

Christophe, là , je vais te contredire :ane: .... Je pense que tu en est resté à un trés vieux post de quelqu'un qui comparait les filtres de compresseur d'air respirable et les surfiltres CA+TM à des tamis (comme pour tamiser du sable) . Effectivement que dans ce cas, on a beau rajouter des tamis identiques les uns derrière les autres , ils filtrerons toujours la même taille et laisserons passer les plus petites dimensions.

Sauf qu'un filtre charbon actif + tamis moléculaire (les filtres et sur filtres air respirable) fonctionnent plutôt comme des éponges (les granulés) disposées de façon à ce que les molécules ( air/huile/eau et autres) ne puissent pas aller en lignes droite. Elles sont obligées de slalomer entre les granulés, de ce fait, elles touchent obligatoirement les granulés de TM et CA qui au passage piègent les molécules pour lesquelles ils sont efficace , et les gardent emprisonnées . Comme une éponge, leur efficacité dépend de leur saturation. Au plus ils sont saturé de molécule, au moins ils vont les piéger facilement .
Le Tamis moleculaire est là principalement pour piéger la vapeur d'eau et empêcher celle ci de venir saturer le charbon actif qui lui est trés efficace pour piéger les vapeurs d'huiles ( et autres) .
Certains filtre contiennent deux étages filtrant de conception différentes. Le 1 er étage , une cartouche coalescente,ne va piéger que l'huile . Il est là pour les cas un peu critique /si le compresseur a un souci et envoie trop d'huile en sortie de dernier étage. il va filtrer plus de 99% de l'huile qui va passer . Il est aussi trés efficace avec les particules, il peut filtrer des dimensions de moins de 1 Micron. Ce 1 er filtre va empêcher une saturation/encrassage rapide par l'huile du second étage de filtration,( filtration classique avec une cartouche TAMIS MOLECULAIRE + CHARBON ACTIF) . C'est ce genre de sur filtre que je monte sur les installations à poste fixe et pour
sur-filtrer des volumes +/- importants. Notez bien que pour fonctionner correctement/efficacement, un filtre ou /et sur filtre doit étre sous un minimum de 140 bar ...
En dessous cette pression, les granulés ne vont pas piéger efficacement les molécules....

de même, je vois trop souvent les fitres changés ou rechargé à date fixe ...Grosse, trés grosse erreur...Les filtres se saturent en fonction du volume de gaz qui va le traverser, mais aussi en fonction de l'humidité de celui ci et bien entendu de la quantité de vapeur d'huile contenue dans le gaz.
Entre l'été et l'hivers, , jour sec ou pluvieux , l'air va contenir plus ou moins de vapeur d'eau . Celle ci va étre piégée par le TM...Le TM saturé, c'est le CA qui va la piéger, et comme c'est plus facile à piéger que la vapeur d'huile, et qu'il y en a beaucoup, il va se charger d'eau et une fois saturé, il ne pourra plus piéger l'huile .
Dites vous Austin que lorsque vous commencez à ressentir un gout d'huile en respirant dans le bloc , c'est qu'il y en a vraiment une belle quantité...et que si vous utilisez toujours le même compresseur, ça fait un moment que vous envoyez de l'huile dans vos alvéoles pulmonaires ...Et une fois qu'elle y est, c'est pour longtemps. :sarcastic:

Utilisez plutôt les abaques fonction des températures ambiantes pour changer les cartouches filtre ou les recharger. C'est bien mieux pour la santé ..

Pour répondre directement à la 1 ere question , Il faudra nettoyer de temps en temps le bloc déco... Rien n'est parfait en ce monde , et il y aura toujours une molécule vicieuse qui passera au travers...Mais selon les montages/les filtres/les conditions , ce sera plus difficile dans certains cas que dans d'autres.

merci Daniel pour tes précisions. :jap:


dois je comprendre (alors que ce n'est pas écrit) que les surfiltres actuels sont capables de faire de l'oxy clean ??? :pense:
Peux t on conseiller à Netgear de poser la question par mail au dealer afin de se sécuriser ?? :siffle:

@ Alex : la cartouche filtrante de ton sufiltre existe en rechange, sur le site d'Inno et elle est donnée pour 50 blocs de 12 l (et comme le dira sans doute Daniel, avec un taux d'hygrométrie modéré)...
https://www.innodive.com/store/lyres-et ... i-233.html


Enfin, dans un centre ou un club de plongée, "ton" bloc mis sur la rampe "bénéficiera" du gaz des autres bouteilles lors de l'équilibrage des pressions... (toutes les rampes de tous les compresseurs n'ont pas de clapet anti retour)... donc, ton filtre encaissera l'huile du bloc d'à coté, cette huile mise par le vieux TIV pour éviter la rouille (ou l'air pourri)... Bref, il saturera encore plus vite, d'autant que la pression ne sera pas encore à 140 bars et que le filtre ne fera pas son job à 100%.


Perso, je suis petit bras : j'ai une S80 nitrox (moins de 40%, que je considere comme polluée) et 2 blocs de 7 l oxy, dédiés à l'oxy, pleins ou presque, avec leurs détendeurs montés dessus (et déposés juste pour le remplissage, pour limiter le risque de pollution).

A ce prix, je peux me pointer chez un gonfleur et rester à coté lors de la manip, avec la certitude de ne pas foutre le feu dans le boxon.
Ici, à Mayotte où l'humidité varie de 65% l'hiver à 98% l'été, je clime la piece du compresseur pendant 1 h avant de le lancer ; l'air a, à ce moment 45-47% d'humidité.... pour laisser toute son efficacité aux filtres.
la pétition : [url]http://minilien.fr/a0lllj[/url]
le blog : [url]http://normenitroxm26.over-blog.fr[/url] les autres arguments, en dessous

ALEX29720
Long hose addicted
Messages : 57
Enregistré le : 26 déc. 2018, 15:10
Recycleur : inspiration vision

Re: Conseil surfiltre gonflage

#6 Message par ALEX29720 » 03 juin 2019, 12:23

efectivement 50 bloc de 12L mais quand je dissais 70 gonflage dèjà pas des blocs vides et un ratio de 70 % de 7 litre pour 30% de 11 litre :copain:

Avatar du membre
dangue
Pied Nickelé
Messages : 4759
Enregistré le : 09 déc. 2005, 16:45
Recycleur : PSCR
Localisation : drome

Re: Conseil surfiltre gonflage

#7 Message par dangue » 03 juin 2019, 12:26

Christophe 38 a écrit :
03 juin 2019, 11:54



Christophe, là , je vais te contredire :ane: .... Je pense que tu en est resté à un trés vieux post de quelqu'un qui comparait les filtres de compresseur d'air respirable et les surfiltres CA+TM à des tamis (comme pour tamiser du sable) . Effectivement que dans ce cas, on a beau rajouter des tamis identiques les uns derrière les autres , ils filtrerons toujours la même taille et laisserons passer les plus petites dimensions.

Sauf qu'un filtre charbon actif + tamis moléculaire (les filtres et sur filtres air respirable) fonctionnent plutôt comme des éponges (les granulés) disposées de façon à ce que les molécules ( air/huile/eau et autres) ne puissent pas aller en lignes droite. Elles sont obligées de slalomer entre les granulés, de ce fait, elles touchent obligatoirement les granulés de TM et CA qui au passage piègent les molécules pour lesquelles ils sont efficace , et les gardent emprisonnées . Comme une éponge, leur efficacité dépend de leur saturation. Au plus ils sont saturé de molécule, au moins ils vont les piéger facilement .
Le Tamis moleculaire est là principalement pour piéger la vapeur d'eau et empêcher celle ci de venir saturer le charbon actif qui lui est trés efficace pour piéger les vapeurs d'huiles ( et autres) .
Certains filtre contiennent deux étages filtrant de conception différentes. Le 1 er étage , une cartouche coalescente,ne va piéger que l'huile . Il est là pour les cas un peu critique /si le compresseur a un souci et envoie trop d'huile en sortie de dernier étage. il va filtrer plus de 99% de l'huile qui va passer . Il est aussi trés efficace avec les particules, il peut filtrer des dimensions de moins de 1 Micron. Ce 1 er filtre va empêcher une saturation/encrassage rapide par l'huile du second étage de filtration,( filtration classique avec une cartouche TAMIS MOLECULAIRE + CHARBON ACTIF) . C'est ce genre de sur filtre que je monte sur les installations à poste fixe et pour
sur-filtrer des volumes +/- importants. Notez bien que pour fonctionner correctement/efficacement, un filtre ou /et sur filtre doit étre sous un minimum de 140 bar ...
En dessous cette pression, les granulés ne vont pas piéger efficacement les molécules....

de même, je vois trop souvent les fitres changés ou rechargé à date fixe ...Grosse, trés grosse erreur...Les filtres se saturent en fonction du volume de gaz qui va le traverser, mais aussi en fonction de l'humidité de celui ci et bien entendu de la quantité de vapeur d'huile contenue dans le gaz.
Entre l'été et l'hivers, , jour sec ou pluvieux , l'air va contenir plus ou moins de vapeur d'eau . Celle ci va étre piégée par le TM...Le TM saturé, c'est le CA qui va la piéger, et comme c'est plus facile à piéger que la vapeur d'huile, et qu'il y en a beaucoup, il va se charger d'eau et une fois saturé, il ne pourra plus piéger l'huile .
Dites vous Austin que lorsque vous commencez à ressentir un gout d'huile en respirant dans le bloc , c'est qu'il y en a vraiment une belle quantité...et que si vous utilisez toujours le même compresseur, ça fait un moment que vous envoyez de l'huile dans vos alvéoles pulmonaires ...Et une fois qu'elle y est, c'est pour longtemps. :sarcastic:

Utilisez plutôt les abaques fonction des températures ambiantes pour changer les cartouches filtre ou les recharger. C'est bien mieux pour la santé ..

Pour répondre directement à la 1 ere question , Il faudra nettoyer de temps en temps le bloc déco... Rien n'est parfait en ce monde , et il y aura toujours une molécule vicieuse qui passera au travers...Mais selon les montages/les filtres/les conditions , ce sera plus difficile dans certains cas que dans d'autres.
merci Daniel pour tes précisions. :jap:


dois je comprendre (alors que ce n'est pas écrit) que les surfiltres actuels sont capables de faire de l'oxy clean ??? :pense:
Comme dit précédemment , un sur filtre est un filtre qui va palier a un manque d’efficacité du filtre précédent.
Une boutique bien connue qui gonfle pour la marine nationale est obligée de mettre une batterie de filtre (sur filtre) en série pour ne pas avoir à changer les cartouches trop souvent afin d'atteindre la spécification gaz respirable de la MN.En utilisant seulement le filtre d'origine du compresseur (Allemand) au bout de 6 gonflages, ce qui sortait était hors spécifications .
Une cartouche de surfiltre laissera passer moins de molécules d'huile si le filtre du compresseur est neuf que s'il est en fin de vie.... Voilà ce que ça veut dire
De même que ce sur filtre sera plus efficace si il travail à 140 bar ou davantage que si il travail en dessous.....



Enfin, dans un centre ou un club de plongée, "ton" bloc mis sur la rampe "bénéficiera" du gaz des autres bouteilles lors de l'équilibrage des pressions... (toutes les rampes de tous les compresseurs n'ont pas de clapet anti retour)... donc, ton filtre encaissera l'huile du bloc d'à coté, cette huile mise par le vieux TIV pour éviter la rouille (ou l'air pourri)... Bref, il saturera encore plus vite, d'autant que la pression ne sera pas encore à 140 bars et que le filtre ne fera pas son job à 100%.

A ce prix, je peux me pointer chez un gonfleur et rester à coté lors de la manip, avec la certitude de ne pas foutre le feu dans le boxon.

Fait bien attention !!!!!! Pas mal d'accident en ce moment avec départ de feu provenant de la robinetterie du bloc ...
Ton bloc reçoit un détendeur de plongée. L'étanchéité est faite sur la face du rob. Ca veut dire que toute la partie taraudée du rob est en contact avec l'eau/calcaire/micro plancton etc... Lorsque tu dévisses le dét , il reste du dépôt dans le taraudage du rob. Tu visses le raccord de gonflage de la lyre de transfert O2 .Lors de ce vissage, tu repousses quelques particules sur le siége d’étanchéité et aussi dans le rob. A cela vont venir s'ajouter quelques particules provenant de l’intérieur de la B50 O2 ( si il n'y a pas de filtre fin monté en début de la lyre) .... Les particules s'accumulent dans le ROB de ton bloc. Si tu ne nettoies pas ton ROB de temps en temps pour virer ces particules...Une ouverture un peu rapide, un gonflage un peu rapide peut suffire :ane:

Surtout ne reste pas à côté de ton bloc pendant le gonflage, tu risques un bon coup de soleil
:copain:
Ici, à Mayotte où l'humidité varie de 65% l'hiver à 98% l'été, je clime la piece du compresseur pendant 1 h avant de le lancer ; l'air a, à ce moment 45-47% d'humidité.... pour laisser toute son efficacité aux filtres.
c'est la température à l'entrée du filtre du compresseur qu'il faut prendre en compte ...C'est aussi vrai qu'elle varie en fonction de celle de l'air ambiant..
Pour être le meilleur, il suffit parfois que les autres soient moins bons

Netgear
Tekkie
Messages : 6
Enregistré le : 06 mars 2016, 22:36

Re: Conseil surfiltre gonflage

#8 Message par Netgear » 04 juin 2019, 23:17

Merci à tous pour vos éclairages.

Je vais choisir de garder ma pony non polluée en la gonflant oxy 100% cet été, cela sera plus simple au final.

Amicalement

Netgear

Avatar du membre
dangue
Pied Nickelé
Messages : 4759
Enregistré le : 09 déc. 2005, 16:45
Recycleur : PSCR
Localisation : drome

Re: Conseil surfiltre gonflage

#9 Message par dangue » 06 juin 2019, 08:40

Netgear a écrit :
04 juin 2019, 23:17
Merci à tous pour vos éclairages.

Je vais choisir de garder ma pony non polluée en la gonflant oxy 100% cet été, cela sera plus simple au final.

Amicalement

Netgear
Ca ne va pas éviter ce qui suit ... (copie du post précédent)

Fait bien attention !!!!!! Pas mal d'accident en ce moment avec départ de feu provenant de la robinetterie du bloc ...
Ton bloc reçoit un détendeur de plongée. L'étanchéité est faite sur la face du rob. Ca veut dire que toute la partie taraudée du rob est en contact avec l'eau/calcaire/micro plancton etc... Lorsque tu dévisses le dét , il reste du dépôt dans le taraudage du rob. Tu visses le raccord de gonflage de la lyre de transfert O2 .Lors de ce vissage, tu repousses quelques particules sur le siége d’étanchéité et aussi dans le rob. A cela vont venir s'ajouter quelques particules provenant de l’intérieur de la B50 O2 ( si il n'y a pas de filtre fin monté en début de la lyre) .... Les particules s'accumulent dans le ROB de ton bloc. Si tu ne nettoies pas ton ROB de temps en temps pour virer ces particules...Une ouverture un peu rapide, un gonflage un peu rapide peut suffire :ane:
Pour être le meilleur, il suffit parfois que les autres soient moins bons

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré