Page 2 sur 6

Re: o2, alimentaire vs industriel......

Posté : 05 sept. 2016, 10:14
par algo
Merci pour les réponses, mais en cas d'accident (voiture,etc) y à tellement de procédure (j'ai de la parenté dans les assus)
mais il ne sont pas au jus pour la plongée,malgré des recherches. :copain:

Re: o2, alimentaire vs industriel......

Posté : 05 sept. 2016, 10:42
par Christophe 38
algo a écrit :Merci pour les réponses, mais en cas d'accident (voiture,etc) y à tellement de procédure (j'ai de la parenté dans les assus)
mais il ne sont pas au jus pour la plongée,malgré des recherches. :copain:

transport gaz voiture : https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q= ... 3435,d.d2s" onclick="window.open(this.href);return false;
particulierement en bas de la page 4, à droite :
oxy, 20 B50 :siffle: ça laisse de la marge

Re: o2, alimentaire vs industriel......

Posté : 05 sept. 2016, 13:52
par algo
Christophe c'est pas pour le transport des gaz , mais de l'utilisation de l'O2 indus en plongée dans les structures, club, en cas d'accident mortel ou pas,une personne pourrait se retourner contre les personnes qui ont fournie un gaz non conforme au CDS. La question est posée, un juriste pour un début de réponse ou pas.

Re: o2, alimentaire vs industriel......

Posté : 05 sept. 2016, 14:11
par dangue
Si l'accident est du à la qualité du gaz respiré, il est certain qu'il y aura des analyses ..Il faudra que la preuve soit apportée que c'est la faute de l'O2 indus avec une pureté de 99.5% qui en est la cause, et que si le plongeur avait respiré du 99.99995 % il n'aurait pas eu de problème.. ..

jusqu'à aujourd'hui on ne va pas reprocher à quelqu'un qui vient de se couper un doigt de la main gauche de ne pas avoir eu de chaussure de sécurité..

Re: o2, alimentaire vs industriel......

Posté : 05 sept. 2016, 15:06
par Ulmo133
Christophe 38 a écrit :transport gaz voiture : https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q= ... 3435,d.d2s" onclick="window.open(this.href);return false;
particulierement en bas de la page 4, à droite :
oxy, 20 B50 :siffle: ça laisse de la marge
Vrai pour les professionnels et tu oublie le tableau 2, 3ème colonne en page 5! (notamment la formation de l'intervenant)
Bon après ça reste globalement vrai pour les particuliers sinon il y a tout le texte ici :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTe ... e=20160905" onclick="window.open(this.href);return false;

Re: o2, alimentaire vs industriel......

Posté : 05 sept. 2016, 15:21
par Christophe 38
Ulmo133 a écrit :
Christophe 38 a écrit :transport gaz voiture : https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q= ... 3435,d.d2s" onclick="window.open(this.href);return false;
particulierement en bas de la page 4, à droite :
oxy, 20 B50 :siffle: ça laisse de la marge
Vrai pour les professionnels et tu oublie le tableau 2, 3ème colonne en page 5! (notamment la formation de l'intervenant)
Bon après ça reste globalement vrai pour les particuliers sinon il y a tout le texte ici :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTe ... e=20160905" onclick="window.open(this.href);return false;

merci pour ces précisions qui enrichiront la prochaine recherche :biere: :copain:

Re: o2, alimentaire vs industriel......

Posté : 05 sept. 2016, 16:01
par malenimi68
Le seul risque inhérent à l'utilisation de gaz industriel est comme déjà évoqué ci dessus, le contenant, les b50 industriel ne subissent pas les mêmes contrôles et nettoyage que les b50 destinés au médical ou à la plongée, d'où un risque infinitésimal de présence de polluants à l'intérieur de ceux ci du à un potentiel mauvais stockage de ces bouteilles vides....

Question : avez vous fait une déclaration à votre assurance pour ce stockage de gaz.?avez vous mis une signalétique sur votre lieux de stockage, car ça m'enbeterai en cas d'incendie de la maison, de voir nos braves pompiers s'approcher de trop près?

Re: o2, alimentaire vs industriel......

Posté : 05 sept. 2016, 16:35
par dangue
malenimi68 a écrit :Le seul risque inhérent à l'utilisation de gaz industriel est comme déjà évoqué ci dessus, le contenant, les b50 industriel ne subissent pas les mêmes contrôles et nettoyage que les b50 destinés au médical ou à la plongée, d'où un risque infinitésimal de présence de polluants à l'intérieur de ceux ci du à un potentiel mauvais stockage de ces bouteilles vides....

?
Les B50 et autres B20 sont aujourd'hui /normalement vidées ( Pr environs 1 mbar) avant remplissage.

Pour le feu, là tu as raison, et pas que pour les pompiers.. Mais c'est pareil pour toutes les bouteilles, Butane, et même air comprimé..
Ca m'étonnerait que beaucoup de plongeur mette un panneau à l'entrée de la maison pour signaler ces bouteilles...

Re: o2, alimentaire vs industriel......

Posté : 05 sept. 2016, 16:50
par JPL38
dangue a écrit : Ca m'étonnerait que beaucoup de plongeur mette un panneau à l'entrée de la maison pour signaler ces bouteilles...
Surement pas, après les bouteilles :biere: sont toujours vide :marteau: :marteau:

JP

Re: o2, alimentaire vs industriel......

Posté : 05 sept. 2016, 16:56
par JPL38
algo a écrit :un gaz non conforme au CDS.
Tu peux nous dire où c'est écrit dans le sacro-saint CDS et qui définit ce qu'est un gaz un conforme :sarcastic:

JP

Re: o2, alimentaire vs industriel......

Posté : 06 sept. 2016, 07:57
par algo
JPL38 a écrit :
algo a écrit :un gaz non conforme au CDS.
Tu peux nous dire où c'est écrit dans le sacro-saint CDS et qui définit ce qu'est un gaz un conforme :sarcastic:

JP
C'est une question rien d'autre :oops:

Re: o2, alimentaire vs industriel......

Posté : 06 sept. 2016, 08:02
par JPL38
algo a écrit : C'est une question rien d'autre :oops:

Elle est curieusement formée ta question alors :siffle:

Re: o2, alimentaire vs industriel......

Posté : 06 sept. 2016, 08:34
par Christophe 38
algo a écrit :Christophe c'est pas pour le transport des gaz , mais de l'utilisation de l'O2 indus en plongée dans les structures, club, en cas d'accident mortel ou pas,une personne pourrait se retourner contre les personnes qui ont fournie un gaz non conforme au CDS. La question est posée, un juriste pour un début de réponse ou pas.
re


la formulation de la question était maladroite.
Le CDS ne donne pas la composition des gaz, ni leur degré de pureté.

Par contre, il y a des normes concernant les gaz respirables.
Arnaud, d'Eau Bleue, a eu quelques mois de fermeture préventive (!!!!) de sa station de gonflage, parce que le magistrat trouvait que l'air exterieur (sur la digue du port de Cavalaire) avait trop de polluants au vu d'une norme militaire sur la pureté de l'air (la norme europeenne n'était pas encore sortie à ce moment là)...

En structure, tu ne te casses pas le bonnet, tu prends de l'oxy plongée, avec tracabilité et, de ce coté là, tu n'auras pas de souci.


après, quel prestataire, quel tarif...
ça va dépendre des volumes consommés et de la concurrence (et de la région)..

Re: o2, alimentaire vs industriel......

Posté : 06 sept. 2016, 09:21
par JPL38
Christophe 38 a écrit : Par contre, il y a des normes concernant les gaz respirables.
Arnaud, d'Eau Bleue, a eu quelques mois de fermeture préventive (!!!!) de sa station de gonflage, parce que le magistrat trouvait que l'air exterieur (sur la digue du port de Cavalaire) avait trop de polluants au vu d'une norme militaire sur la pureté de l'air (la norme europeenne n'était pas encore sortie à ce moment là)...
Oui, j'ai vu malheureusement pour Arnaud, il est tombé sur un juge zélé, incompétent qui lui reprochait la qualité de l'air du var ..... :kfe:
J'espère qu'il a fait une demande de dédommagement conséquente pour le préjudice subit.

Concernant l'oxy, je connais pas de norme existante s’appliquant à la plongée ?
Si tu as en plus, un lien sur les normes européennes sur la qualité de l'air s'appliquant à la plongée, je prends :love:
Christophe 38 a écrit : En structure, tu ne te casses pas le bonnet, tu prends de l'oxy plongée, avec tracabilité et, de ce coté là, tu n'auras pas de souci.
Sachant qu'il n'y a pas de différence d'oxygène (même source, même origine), je ne vois vraiment pas le/les soucis potentiel, car il va falloir prouver qu'il est en cause :fume:
Ensuite, prouver que le gaz dans une boucle de recycleur ou OC ne peut pas être pur à 100% vu les mécanismes physiologiques des échanges gazeux ... va falloir prouver aussi qu'un Gaz propre à 99,99% n'était pas assez pur dans l'organisme du plongeur ....
Bref, les diptères ont des soucis à se faire :fume:

Re: o2, alimentaire vs industriel......

Posté : 06 sept. 2016, 10:36
par Christophe 38
JPL38 a écrit :

Sachant qu'il n'y a pas de différence d'oxygène (même source, même origine), je ne vois vraiment pas le/les soucis potentiel, car il va falloir prouver qu'il est en cause :fume:
Ensuite, prouver que le gaz dans une boucle de recycleur ou OC ne peut pas être pur à 100% vu les mécanismes physiologiques des échanges gazeux ... va falloir prouver aussi qu'un Gaz propre à 99,99% n'était pas assez pur dans l'organisme du plongeur ....
Bref, les diptères ont des soucis à se faire :fume:
re

je n'ai pas une analyse tres fine du probleme ; je viens de faire une recherche et j'ai trouvé quelques éléments concernant l'AIR (je n'ai pas écris "oxygène" mais air).
là, on parle de la nouvelle norme européenne de juin 2014 : http://www.dagil.fr/fr/reglementation/n ... le-en12021" onclick="window.open(this.href);return false;
en 2015, subaqua avait fait un dossier là dessus : http://jacquet.stephan.free.fr/Jacquet_ ... _2015d.pdf" onclick="window.open(this.href);return false;

et celui là est non daté : http://codep01.ffessm.fr/IMG/pdf/1.1-an ... _l_air.pdf" onclick="window.open(this.href);return false;

en comparaison, une analyse de 2011, selon la marine : https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q= ... _bVExRyCZw" onclick="window.open(this.href);return false;


tout ceci nous montre une fois de plus que les blocs d'air doivent etre secs (sous entendu non huilés !)

dans une boucle de recycleur, je m'interesserais plus à l'étanchéité et à la qualité de la filtration de la chaux (chaux fatiguée ? tunnelage ? chaux trop tassée ?) et in fine aux cellules (cohérentes ?)